Interview exclusive de FM Laeti !

Interview exclusive de FM Laeti !

Il y a quelques semaines, nous vous présentions le premier single issu du nouvel album de FM Laeti. Pour ce deuxième opus, le trio a voulu danser et bouger. Sorti le 13 octobre, For The Music nous emmène dans un univers ensoleillé. Nous avons rencontré Laetitia qui nous parle de son nouveau bébé.

Bonjour Laetitia, présentez-nous un peu votre nouvel album.

Il est un petit plus vif que le premier, on avait envie d’un nouveau challenge. Moi j’avais envie de danser un petit peu plus. Il est plus pop que le premier !

Vous revenez aujourd’hui avec votre nouvel album For the Music. Pour le préparer, vous vous êtes retirée avec François-Marie et Pierre-Marie dans le sud de la France. Pourquoi avoir choisi cette région ?

J’aime bien ce coin. On avait envie de s’isoler en sortant de Paris, là où il n’y a pas de distraction.

Il y a pas mal de sonorités des années 80 dans ce nouvel album. Pourquoi ?

Ce n’était pas nécessairement prévu. Ça a démarré avec Wanna Dance où on a joué avec plein de différents claviers et on a eu envie de tester ça sur d’autres chansons. Sans qu’on le veuille, on a eu cette influence des années 80, 90 et peu des 2000. C’est arrivé comme ça !

C’est donc un album plaisir du coup ?

Oui, il ne faut surtout pas oublier de s’amuser ! Avec la crise, on ne parle que de chiffres, et nous on a juste eu envie de se faire plaisir avec de la musique. On s’est dit : « On va aller s’isoler, se retirer des gens potentiellement blasés. » (Rires)

Énormément des paroles sont en anglais, pourquoi avoir choisi cette langue et non pas une prédominance français pour vos fans ?

J’écris plus facilement en anglais que en français. Je sais moins manier le français par rapport au style de musique que je fais. Principalement, je chanterais toujours en anglais ou en créole. Peut-être un jour en français, suite à une collaboration. J’adore la langue mais je trouve que c’est compliqué par rapport à mon style de musique. J’ose moins peut-être.

Le titre Inspire Me est-il une chanson personnelle ?

Pour moi, elle est très personnelle, mais il y a beaucoup de gens qui ont travaillé sur ce morceau. Du coup, les gens le perçoivent comme un travail de groupe, alors que pour moi c’est une déclaration d’amour.

Vous serez en concert le 24 novembre prochain au Nouveau Casino de Paris. Appréhendez-vous de présenter vos nouveaux titres très différents de votre 1er album à vos fans ?

Il y a la pression du deuxième album. J’espère que je ne vais pas trop stresser sans oublier de passer un bon moment. Mais c’est le premier, c’est encore un peu fragile, c’est ce qui va lancer la tournée. J’ai une montagne de travail qui m’attends. On va donner le meilleur de nous-mêmes !

Avez-vous d’autres dates de prévues ?

Oui, surtout en 2015. J’ai envie d’une bonne grosse tournée ! Ça va surtout être de la promo avec quelques scènes.

Le premier single de cet album est I wanna dance, du coup, vous avez envie de bouger plus. Allez-vous préparer des chorégraphies pour la scène ?

Non, je n’ai pas du tout fait de chorégraphie millimétrée. Après, ça dépend où part la tournée. Peut-être que je vais rajouter des choses. Je vais laisser grandir le spectacle. J’y ai pensé mais je préfère danser comme ça vient.

Vous avez une voix grave avec un grain assez particulier. On vous verrait vraiment bien chanter en acoustique. C’est prévu ?

Ce n’est pas prévu sur scène. En faite, c’est album est moins facile en acoustique. On perd trop de truc si on fait ces chansons juste en guitare-voix.

Un petit message pour vos fans.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :