Interview exclusive d’Axel Tony !

×

Vous l’avez connu grâce à son tube Avec Toi. Il revient avec un deuxième album qui s’annonce déjà comme un événement musical à ne pas rater ! Nous sommes donc partis à sa rencontre enfin d’en savoir un peu plus .

Peux-tu te présenter ?

Je suis Axel Tony. Vous m’avez connu avec la chanson Avec Toi. En 2005, j’ai eu la chance de rentrer dans la chorale We Are One, avec qui j’ai pu faire les chœurs de Corneille, Yannick Noah au Stade de France et Amel Bent au Zénith. J’ai également été choriste pour Diam’s en 2006 et fait la tournée de Kery James en 2008. En 2011, j’ai sorti ma première chanson, Aime Moi. Ensuite, il y a eu mon titre Avec Toi en 2012 qui a réellement permis au public de me connaître. Mon album Je Te Ressemble a été disque d’or, j’ai fait l’Olympia et je prépare actuellement mon tout nouvel album !

Tu es d’origine africaine et antillaise, ce qui se ressent fortement à travers ta musique. Peux-tu nous parler d’avantage de tes influences ?

J’ai énormément baigné dans le gospel, d’ailleurs j’ai une formation gospel. J’ai toujours aimé la soul, le RnB, mais également la musique africaine puisque mon père est aussi chanteur de musique africaine. Mon amour de la musique antillaise m’a été transmis par ma mère qui est martiniquaise. On va dire que je suis vraiment un artiste éclectique avec une base plutôt gospel et RnB.

Y a-t-il un artiste en particulier qui t’inspire ?

Les Boys II Men m’ont vraiment donné envie de faire ce métier !

Comment décrirais-tu ta musique ?

J’ai commencé avec du zouk avant de m’orienter sur de la pop-urbaine. Maintenant, je suis plus axé sur un son RnB. Quand on écoute une chanson comme Ma Reine, Avec Toi ou Je Te Ressemble, on entend trois styles radicalement différents. Je n’aime pas me définir comme un artiste de tel ou tel style. Je suis un chanteur tout court. J’aime la musique. Ce n’est pas que je ne peux pas me définir, c’est que je ne veux pas être catalogué et ranger dans la case de « chanteur de zouk » ou « chanteur de RnB ».

Comme tu nous l’a expliqué tu es un ancien choriste, peux-tu nous parler de cette expérience ? Qu’est ce que cela t’as appris du métier ?

D’être derrière Diam’s et Kery James m’a déjà appris beaucoup du métier, surtout pour ce qui est de la rigueur. Ce sont des artistes qui travaillent énormément. Selon moi, ce sont les deux chanteurs français dans le milieu RnB qui assurent le plus sur scène. Diam’s avait vraiment une énergie débordante. Ça m’a permis d’apprendre les rouages du métier puisque j’étais derrière, un peu comme un spectateur. Je voyais comment on préparait un show ou une promo et j’ai commencé à côtoyer des maisons de disques. Le fait d’être choriste te permets d’avoir le recule nécessaire pour voir l’artiste performer et voir comment gérer une scène.

Y a-t-il un concert en tant que choriste qui t’a plus touché que les autres ?

Le concert de Diam’s à l’Olympia m’a beaucoup touché. Il y avait une très bonne ambiance. A la fin on s’est tous réunis, on a fait un rond, comme une victoire. Avec Kerry James c’était aussi beaucoup d’émotion, que ce soit le bataclan ou le Zénith.

Tu as reçu le prix du Meilleur Artiste Musiques Tropicales en 2013 aux Trace Urban Music Awards, tu as rempli l’Olympia, sorti un premier album… Quel est pour toi le plus beau moment de ta carrière ?

J’estime vraiment que je suis au début de ma carrière, donc j’espère que mon meilleur reste à venir. Maintenant, au jour d’aujourd’hui, je dirais que c’était vraiment l’Olympia. J’avais déjà chanté là-bas en tant que choriste et de voir enfin mon nom en haut de l’affiche et de savoir que c’était complet, c’était juste super !

Ton deuxième album sort à la rentrée , peux-tu nous en parler ?

Il sera un peu dans la continuité du premier. Il y aura toujours des titres pop, zouk et RnB. Comme d’habitude je parle beaucoup d’amour, c’est vraiment le thème principal. C’est un album fait pour les amoureux.

As-tu déjà une chanson coup de cœur ?

J’aime beaucoup Ca fait mal, interprété en piano/voix, mais aussi Dance, Rendez-vous, My Everything… Je les aime vraiment toutes.

Un nouvel extrait vient de sortir en clip, Elle Danse. Pourquoi ce choix de single ?

C’est tout simplement dans l’air du temps. Aux Etats-Unis, Mustard est vraiment un compositeur en vogue , il a fait énormément de sons. Il a fait Loyal de Chris Brown, Na Na de Trey Songs ou encore le dernier Fergie. J’aime vraiment ce son RnB. Ce n’est pas encore très répandu en France. Black M l’avait fait avec Je Ne Dirais Rien. Je me suis dit pourquoi ne pas faire un titre aux même influences musicales.

Le 22 octobre tu seras à La Cigale de Paris. Que nous réserves-tu ?

Ca sera une très belle fête. Il y aura des invités et une bonne heure et demie de show. On va bouger, je vais faire participer le public et puis il y aura pas mal de medleys.

Pour finir, aurais-tu un mot pour tes fans ?

J’aimerais tout simplement leur dire merci car c’est grâce à eux que je suis là aujourd’hui. J’espère leur donner rendez-vous pour une tournée un peu partout à travers le monde. Je reçois tellement d’amour, je veux vraiment venir à leur rencontre.

Pourquoi ne pas faire une tournée aux Antilles ?

Oui, ça serait super ! J’ai déjà fait une tournée dans le nord du Portugal et ça s’était vraiment bien passé. Pourquoi pas faire une tournée en Afrique, dans toute la France, ou même en Belgique ou en Suisse.

Toute reproduction interdite sans la mention Potins.net

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :