The Voice : Pourquoi Nikos Aliagas n’était pas le bienvenu au début du programme

The Voice : Pourquoi Nikos Aliagas n’était pas le bienvenu au début du programme
The Voice et Nikos Aliagas, cela n'a pas toujours été une évidence ! Difficile d'imaginer l'un sans l'autre aujourd'hui, et pourtant, TF1 n'était pas enchanté par la présence du célèbre au lancement du programme...

Le lancement de The Voice saison 11 est imminent ! On pourra retrouver les fameux fauteuils rouges ce samedi 12 février 2022, sur TF1. Après une saison « all star » l’année dernière remportée par Anne Sila, on découvrira cette année de nouveaux candidats, tous inconnus pour le moment.

Au niveau des coachs, on retrouve l’emblématique Florent Pagny, la bienveillante Amel Bent, mais aussi Vianney et Marc Lavoine. Mais il y a quelques changements au niveau des coachs car Nolwenn Leroy fera son apparition pour aider les candidats au cours du programme !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par nikos aliagas (@nikosaliagas)


Un changement de présentateur pour The Voice 2022 ? Non, rassurez-vous, c’est toujours Nikos Aliagas qui animera l’émission cette année. Difficile d’imaginer The Voice sans Nikos qui accompagne les candidats et leurs familles. Pourtant, il a bien failli ne jamais présenter l’émission !

La production de « The Voice » ne voulait pas de Nikos Aliagas

Nikos Aliagas présentateur de The Voice, ce n’était pas gagné. C’est ce qu’a révélé le documentaire qui lui était consacré Nikos en vrai, à l’ombre des lumières, diffusé sur TMC le 9 février dernier.

The Voice : Pourquoi Nikos Aliagas n’était pas le bienvenu au début du programme

En effet, la carrière de Nikos Aliagas a débuté avec la Star Academy, émission au très grand succès pourtant arrêtée brutalement en 2008. Suite à l’arrêt de l’émission, l’animateur a eu un petit passage à vide et sa carrière aurait bien pu s’arrêter là. En fait, il n’avait plus d’émission phare et on faisait donc de moins en moins appel à ses services. C’est ce que raconte Matthieu Grelier, le producteur de The Voice :

Entre 2008 et 2011, il y a une période un peu particulière dans la carrière de Nikos à TF1 parce qu’il n’avait plus d’émission récurrente.

Mais voilà qu’en 2011 TF1 songe à lancer un nouveau programme musical, tout droit venu des Etats-Unis : The Voice. Mais bizarrement, personne ne pense à Nikos Aliagas en présentateur. Enfin, pas si bizarre que ça si on en croit Matthieu Vergne :

A TF1, personne ne pense à Nikos. Pourquoi ? Parce que The Voice était basé un peu sur un rejet de tout ce qui avait été fait avant.

The Voice : Pourquoi Nikos Aliagas n’était pas le bienvenu au début du programme
Nikos et Jennyfer sur le plateau de Star Academy

En effet, The Voice est un divertissement, bien sûr, mais pas étiqueté « télé-réalité » comme pouvait l’être la « Star Ac’ ». Et selon Mathieu Vergne, le problème est que Nikos était alors trop associé à la Star Academy et tout ce que cela suppose :

Il y avait pas mal de possibilités, notamment de transfert de d’autres chaînes, prendre quelqu’un de complètement nouveau aussi comme l’était Nikos au moment où il a commencé Star Academy.

C’était donc mal parti pour Nikos… Mais comment s’est-il finalement retrouvé animateur de l’émission ?

Cette personnalité culte de « The Voice » qui a insisté pour qu’il présente l’émission

Le mari de Tina Grigoriou, aujourd’hui animateur culte de TF1, avoue :

The Voice n’est pas arrivé comme ça. J’ai attendu. J’en avais entendu parler, je ne me suis pas mis sur les rangs. Certains m’ont dit « T’es trop vieux, on te le filera pas ».

C’est en fait un ami proche de Nikos qui a insisté auprès de TF1. Et cet ami, c’est Florent Pagny ! Eh oui, les deux hommes ont noué une belle et durable amitié lorsque Florent Pagny était parrain de la Star Academy. Le chanteur peut d’ailleurs désormais compter sur le soutien de Nikos dans son combat contre la maladie.

The Voice : Pourquoi Nikos Aliagas n’était pas le bienvenu au début du programme
Nikos et Florent Pagny dans une émission tournée aux arènes de Nîmes en 2017

Florent Pagny, lui aussi, a toujours soutenu le présentateur qu’il sent sincèrement proche de la musique et du chant :

Moi ce qui me rattachait le plus à Nikos, c’est le chant et je sais qu’il aime le chant, il aime les voix. C’était plus qu’un animateur parce qu’il était concerné par le sujet. Et c’est donc pour moi ce qui penchait en sa faveur.

Le chanteur avait visé juste.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :