The Voice : Abi, le gagnant, se confie sur le racisme dont il a souffert

The Voice : Abi, le gagnant, se confie sur le racisme dont il a souffert
Invité de l'émission "Quotidien", le gagnant de The Voice, Abi, s'est confié sur le racisme qu'il a subi à seulement 22 ans.

Ce samedi 13 juin 2020, Abi remportait la saison 9 de l’émission The Voice. Le jeune homme de 22 ans, originaire d’Haïti, était donc invité dans l’émission Quotidien ce 15 juin 2020.

Après être revenu sur le parcours de ce professeur d’anglais, Yann Barthès n’a pas pu éviter la question du racisme. Depuis la mort de George Floyd aux Etats-Unis, de nombreuses manifestations ont eu lieu afin de se révolter contre les violences policières et le racisme.

De tristes révélations

Le gagnant de The Voice s’est confié sur les discriminations qu’il a vécues à seulement 22 ans.

C’est quelque chose d’assez courant dans nos vies. Ça m’arrive malheureusement. C’est quelque chose qui fait partie de ma vie. Dans le boulot, j’ai la chance de travailler dans des endroits où je ne le subis pas mais dans la rue, à l’extérieur, oui. Ce ne sont pas des réflexions mais des réactions.

Abi a en effet pu ressentir de la méfiance à son égard et il a notamment dévoilé une triste anecdote. Alors qu’il prenait l’ascenseur dans lequel se trouver une dame, celle-ci s’est tout de suite mise à protéger son sac en pensant que le chanteur allait lui voler.

Une méfiance dût à sa couleur de peau que malheureusement Abi n’oubliera jamais.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :