(Quotidien) Michel Cymes s’excuse pour ses propos polémiques sur la Covid-19 : « Je me suis trompé »

(Quotidien) Michel Cymes s’excuse pour ses propos polémiques sur la Covid-19 : « Je me suis trompé »
Voir le diaporama
1 Photos
michel-cymes-s-excuse-dans-quotidien-pour-ses-propos-polemiques-sur-la-covid-19
(Quotidien) Michel Cymes s’excuse pour ses propos polémiques sur la Covid-19 : « Je me suis trompé »
michel-cymes-s-excuse-dans-quotidien-pour-ses-propos-polemiques-sur-la-covid-19

Michel Cymes @TMC

Michel Cymes a fait un mea culpa dans l'émission Quotidien, ce lundi 16 novembre 2020. Le médecin a reconnu qu'il s'était trompé sur le coronavirus au début de l'épidémie. Il a tenu à mettre les choses au clair en public après avoir été pris à partie dans une polémique.

Ce qui est bien avec Michel Cymes, c’est qu’il sait reconnaître ses erreurs. Dans le collimateur de certains professionnels de santé et internautes depuis le premier confinement, le Docteur Good s’est excusé devant la France entière, ce lundi 16 novembre 2020.

Michel Cymes s'excuse dans Quotidien pour ses propos polémiques sur la Covid-19...
Michel Cymes @TMC

Michel Cymes en pleine polémique après ses propos de mars sur le coronavirus

En effet, Michel Cymes était l’invité de Yann Barthès dans l’émission Quotidien le lundi 16 novembre 2020. Il n’était pas revenu sur le plateau depuis début mars, juste avant le confinement lié au coronavirus.

A cette époque, Michel Cymes avait minimisé les suites de la Covid-19 en indiquant qu’il n’y avait pas à s’inquiéter plus que cela et que les risques de pandémie étaient faibles.

L’histoire lui donnera tort, mais au moment de ses déclarations, Michel Cymes n’avait pas toutes les données en main.

Le 16 novembre 2020 donc, c’est avec la plus grande honnêteté qu’il a reconnu qu’il s’était trompé. Et qui ne s’est pas trompé au sujet de cette pandémie ?

Je ne croyais pas que on irait jusqu’à cette pandémie aussi grave avec un premier confinement. (…) On s’est trompés, oui. Enfin, je me suis trompé… Mais je n’étais pas le seul.

Michel Cymes et la grippette

En début d’année, Michel Cymes avait évoqué le mot « grippette » dans son discours sur le le coronavirus, en disant que ce virus serait un peu plus fort que cela. En aucun cas, il avait dit que cela ressemblait à une grippette, comme pour minimiser les symptômes et conséquences.

Ses propos ont été détournés et tout le monde a véhiculé l’idée que le docteur le plus connu de la télévision associait la Covid-19 à une simple grippette, comme si cela durait trois jours avec quelques courbatures et un gros rhume puis disparaissait. Du coup, beaucoup lui sont tombés dessus pendant des mois. Lassé, Michel Cymes s’est donc retiré des plateaux de télévision cet été pour prendre un peu de recul et se faire oublier.

Quotidien a voulu remettre les choses dans son contexte avant que le docteur ne s’explique et a diffusé en entier son allocution de mars. Précisément, il avait dit ceci :

Ça n’est pas une gripette, c’est pas un rhume. C’est une forme de grippe qui est un peu plus cognée que le grippe. Mais ça reste une maladie virale comme on en a tous les ans.

« Je me suis trompé comme beaucoup, beaucoup de gens se sont trompés »

Il a expliqué son ignorance de l’époque  :

Quand je revois et que j’entends ce que j’ai dit, manifestement, j’étais pas prophète. J’ai pas fait une belle prophétie et je me suis trompé comme beaucoup, beaucoup de gens se sont trompés. Parce qu’effectivement, on a mis la France en quarantaine, effectivement on a eu le confinement.

En tout cas, peu de professionnels de santé auraient eu le cran de venir s’excuser de la sorte, à la télévision. La démarche de Michel Cymes est louable et ne fait que le rendre un peu plus sympathique. Beaucoup de protagonistes qui se sont trompés sur les conséquences du coronavirus – qui conduit la France aujourd’hui à un deuxième confinement – n’ont pas pris la peine de s’expliquer publiquement.

 

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :