Coronavirus : Michel Cymes fait son mea-culpa concernant ses propos sur le virus

×
L’animateur et médecin Michel Cymes a présenté ses excuses publiques dans C à Vous après s’être montré trop rassurant au sujet du Coronavirus.

Le sujet du coronavirus est sur toutes les lèvres et dans tous les médias. La situation ne cesse d’évoluer de jour en jour et le monde entier semble être en suspens. Lundi 16 mars, le président Emmanuel Macron a, une fois de plus, pris la parole pour instaurer de nouvelles mesures, demandant aux Français de respecter un confinement bien plus drastique.

Le même jour, Michel Cymes, invité sur le plateau de C à Vous, avait présenté ses excuses. En effet, dans un premier temps, face au virus, il s’était montré un peu trop souple et détendu. Il y a une semaine, le 10 mars dernier, il avait déclaré sur le plateau de Quotidien de Yann Barthès que le coronavirus était « une forme de grippe, un peu plus cognée que la grippe, mais ça reste une maladie virale comme on en a tous les ans. »

Il ne s’était pas arrêté là puisqu’il avait également critiqué le traitement médiatique réservé au coronavirus en affirmant alors sur Europe 1 :

Est-ce que vous pensez qu’à chaque fois que quelqu’un est contaminé ou meurt de la grippe, on fait une dépêche AFP ? Imaginez un peu le nombre de dépêches que l’on ferait.

Michel Cymes fait machine arrière

Face à l’évolution du virus, Michel Cymes s’est rendu compte de son erreur et a tenu à s’en excuser face à Anne-Élisabeth Lemoine. Après avoir vu les images des français se baladant tranquillement dans les rues, parcs et marchés suite au premier discours du Président, Michel Cymes a déclaré :

Probablement le message est pas bien passé, je fais mon mea-culpa aussi, j’ai probablement trop rassuré les Français.

Il a ajouté :

Mais en même temps, comment les inquiéter peut-être de façon excessive alors qu’on n’a pas de données, il y a 15 jours, qui permettent de dire que ça va être aussi catastrophique qu’aujourd’hui ?

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :