MAPR6 : Émilie virée d’un restaurant, elle remet en cause la version du propriétaire

MAPR6 : Émilie virée d’un restaurant, elle remet en cause la version du propriétaire
Critiquée par le patron d'un restaurant qui l'aurait priée de quitter son établissement, Émilie a tenu à faire une petite mise au point et a de nouveau pris la parole sur Instagram.

Émilie, qui s’est fait connaître dans la saison 6 de Mariés au premier regard a vécu une bien mauvaise expérience au Bada, un restaurant situé dans la ville de Cassis. Ce mercredi 30 juillet, la jeune femme révélait sur son compte Instagram qu’elle et sa fille, Lina, avaient été priées de quitter les lieux par le patron de l’établissement. La fillette, âgée de 18 mois, aurait dégradé les lieux en tâchant une banquette alors qu’elle mangeait un fruit. Les réflexions du personnel auraient déclenché la colère d’Émilie, qui serait partie sans payer l’addition.

Contacté par Télé-Loisirs, le gérant du Bada a livré sa version des faits. Et celle-ci est bien différente de celle de la candidate de M6. Mais son droit de réponse à de nouveau fait réagir la maman de Lina, qui a riposté dans une story publiée sur Instagram ce mardi 2 août.

Émilie
Émilie @ MAPR6/M6

Émilie : « Vous devriez avoir honte »

La jeune maman a visiblement toujours cette mésaventure en travers de la gorge. Aussi a-t-elle tenu à faire une petite mise au point pour démentir ce qu’elle a eu le déplaisir de pouvoir lire dans la presse. Comme le fait qu’elle soit partie sans payer :

Il nous a virées de son restaurant en disant : « Je vous apporte l’addition ». Et n’ayant eu aucun plat, ma mère et moi avons juste payé notre bouteille d’eau et refusé de payer les plats jamais apportés. Donc, monsieur, vos mensonges, vous devriez avoir honte.

S’est-elle indignée, avant de déclarer que le patron s’en était pris « gratuitement » à sa fille, qui, d’après lui, « ne sait même pas s’essuyer les mains ». Émilie réplique :

Elle apprend juste à manger. C’est un bébé de 18 mois. Alors inventer qu’elle aurait utilisé la banquette pour faire cela n’a pas de sens. Quand bien même, une goutte de son jus de fruit serait tombée, cela arrive.

En colère, l’ancienne négociatrice en immobilier a poursuivi :

On n’a pas à parler aux gens comme ça. Et dire que mon enfant est « dégueulasse », dire que ma fille est un cas comme j’ai pu lire dans vos dires… Vous dites avoir des enfants, c’est faux. Car les parents savent bien qu’un bébé peut faire tomber de la nourriture en mangeant.

Et d’affirmer que ce genre d’incident ne lui était encore jamais arrivé auparavant, d’autant plus qu’elle a déjà travaillé en restauration.

Une mauvaise réputation ?

L’ex-femme de Frédérick ne s’est pas arrêtée là. Elle a balancé que le directeur du restaurant était « connu pour son agressivité », si l’on en croit les retours d’expériences d’autres clients, qui seraient plusieurs à avoir fait part de leur mécontentement sur la Toile :

Les avis sur votre restaurant, je ne peux pas les inventer. Ils existent depuis longtemps et nous sommes nombreux à avoir eu une mauvaise expérience et nombreux à dire la même chose.

Émilie a ensuite nié s’être vantée de travailler pour M6 et est convaincue que le gérant a simplement voulu la faire passer pour quelqu’un qui aurait « pris la grosse tête » :

Ma fille n’a rien fait du tout. C’est un restaurant de plage. Il y avait des gens avec du monoï sur la peau, de la crème et bizarrement, eux, ne tacheront pas la banquette ? Dire que j’ai même demandé ce que vous vouliez, à savoir payer le nettoyage tellement j’étais gênée. Mais je vais diffuser les photos et vidéos. Et les gens verront que votre banquette n’est pas ce que vous prétendez.

A-t-elle conclu avant de tenir parole.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emilie Mapr (@emilie_mapr6)

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :