Les 12 Coups de Midi : Eric répond amèrement aux critiques

Les 12 Coups de Midi : Eric répond amèrement aux critiques
Attaqué sur les réseaux sociaux, Eric, le candidat phare des 12 Coups de Midi, y a répondu amèrement.

Eric, le candidat des 12 Coups de Midi, est en passe de marquer l’histoire avec 169 participations à son actif et 840 000 euros de gains remportés. Récemment, le champion a vivement été critiqué sur les réseaux sociaux. Le Breton a dû gérer comme il le pouvait cet aléa de la notoriété.

Le déconfinement au coeur des attaques

Le nouveau maître de midi de TF1 a permis à la chaîne de faire oublier le scandale autour du dernier candidat historique de l’émission, Christian Quesada.

Mais en marquant l’histoire, avec un nombre de gains plus important que ceux de Christian Quesada, Eric, un habitant du Finistère, y a laissé quelques plumes. Depuis le 12 mai 2020, de nombreux internautes critiquent l’homme de 46 ans. En cause, un traitement de faveur de la part de la production au moment du déconfinement.

Alors que la diffusion et la production des émissions Les 12 Coups de Midi ont été stoppées pendant le confinement, Jean-Luc Reichmann avait annoncé la reprise des tournages en direct dès le 12 mai dernier. Un problème planait néanmoins sur l’émission…

La reprise des tournages critiquée

A l’annonce du déconfinement, les mesures prévoient un éloignement du domicile à 100 km maximum. Or, le maître de midi, Eric, habitant du Finistère, ne rentre pas dans cette catégorie. Ce qui n’a pas échappé aux internautes, furieux de voir le candidat bénéficier d’un traitement de faveur.

Jean-Luc Reichmann a tenté d’éteindre les flammes du scandale, en vain :

Nous avons privilégié des candidats qui résident dans un périmètre de 100 km. Et nous avons obtenu une dérogation spéciale pour permettre à notre maître de midi Eric, de venir de Bretagne, et d’être physiquement avec nous : on lui a trouvé un logement à côté du studio, on ne s’approche pas à moins de 2,50 m de l’autre.

Une dérogation que les internautes ont estimé injuste et qui n’a pas manqué de faire réagir sur Twitter.

Le maître de midi réagit aux critiques

De son côté, Eric s’est montré amer face à ces critiques. Il a ainsi confié au Parisien :

L’anonymat permet à certains de se lâcher. On en prend plein la figure sans rien demander à personne. Ça, c’est dur à gérer. Alors que dans la rue, tous les gens sont bienveillants.

Ce 21 mai 2020, Eric tentera de remporter sa 170e victoire aux 12 Coups de Midi avec l’objectif de détrôner Christian Quesada et ses 193 participations.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :