L’amour est dans le pré : Le tournage bouleversé à cause du coronavirus, cette grosse désillusion pour les candidats

L’amour est dans le pré : Le tournage bouleversé à cause du coronavirus, cette grosse désillusion pour les candidats
Malgré les bouleversements causés par la crise liée au coronavirus, "L'amour est dans le pré" est bel et bien de retour sur nos écrans ce lundi 14 septembre 2020. Mais la célèbre émission de dating a connu quelques changements, qui ne sont pas sans contrarier les candidats.

Ce lundi 14 septembre 2020, L’amour est dans le pré est de retour sur nos écrans pour une 15ème saison. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces nouvelles aventures s’annoncent inédites. Eh oui, la crise du coronavirus a chamboulé le tournage de la célèbre émission du dating. 

L’amour est dans le pré : Le tournage bouleversé

Ainsi, le calendrier a été bouleversé et les prises de vue repoussées… Mais là ne sont pas les seuls changements de cette nouvelle édition. Non, pour la première fois depuis le lancement de l’émission, les 13 célibataires de L’amour est dans le pré ne se sont pas réunis avant le début de l’aventure pour la traditionnelle ouverture du courrier.

Cette année, c’est chez eux que les candidats à la recherche de l’amour découvriront les lettres que leur ont envoyées leurs prétendants et prétendantes. Mais que tout le monde se rassure, les speed-datings, eux, ont bel et bien eu lieu à Paris ! Cependant, il a fallu respecter les gestes barrières… ce qui a causé quelques frustrations, comme le font remarquer nos confrères du Huffington Post, qui rapportent dans leurs colonnes quelques confidences lâchées par les prétendantes de cette nouvelle saison.

L’une d’entre elles a ainsi confié :

J’avais envie de lui faire des câlins !

Une autre a précisé :

S’il n’y avait pas eu le coronavirus, je l’aurais serré dans mes bras.

« On a tout mis en œuvre pour maintenir des conditions sanitaires maximales »

Autrement dit, les candidats n’auront pas d’autres choix que de garder leurs distances. Mais la productrice de L’amour est dans le pré a tenu à rassurer les fans de la première heure. Les tournages à la ferme n’ont quasiment pas été bouleversés par les mesures de sécurité. Non, toutes les précautions ont été mises en place afin de ne faire courir aucun risque aux agriculteurs à leurs prétendantes. Ainsi, elle a expliqué :

Une fois que les agriculteurs et agricultrices ont choisi les prétendantes et prétendants, on les a testés ainsi que les équipes (de tournage) et même si le risque zéro n’existe pas, on a tout mis en œuvre pour maintenir des conditions sanitaires maximales, en s’assurant qu’il n’y avait pas de cas de Covid.

Des baisers… et encore plus !

Voilà qui nous promet encore des baisers langoureux… et pas que, comme le souligne Karine Le Marchand à nos confrères du Huffington Post :

Ils couchent même, mais ça on ne l’a toujours pas filmé… On le garde pour la saison 16.

Une nouvelle fois aux commandes de cette nouvelle saison de L’amour est dans le pré, l’animatrice n’a rien perdu de sa bonne humeur. De quoi rassurer les fidèles de l’émission qui devraient encore être au rendez-vous !

Plus sur le sujet

Emission(s) liés à cet article :