Enora Malagré : sa violente attaque contre le concours Miss France

Enora Malagré : sa violente attaque contre le concours Miss France
Face à Vaimalama Chaves, la chroniqueuse Enora Malagré n'y est pas allée de main morte contre le célèbre concours de beauté.

Critiquer le concours Miss France est en général un sport national, avant que se ne se produise l’élection. Enora Malagré l’avait d’ailleurs fait en décembre, le jour du sacre de Clémence Botino, Miss Guadeloupe, devenue Miss France 2020. Un registre dans lequel on avait aussi entendu Laurent Ruquier. Mais, ce samedi 18 janvier, sur le plateau de De quoi j’me mêle, sur C8, Enora Malagré en a remis une couche.

Enora Malagré contre la neutralité

Face à elle, Vaimalama Chaves, la Miss France 2019 qui a déjà défendu la nouvelle porteuse de la couronne. Elle-même, expliquait peu avant l’élection, ne plus pouvoir supporter les critiques. A présent que la tension est sans doute quelque peu retombée, la jeune femme s’est toutefois retrouvée en difficulté sur le plateau de l’émission.

Aucune d’entre vous, à mon sens, n’a encore été percutante. Je trouve que vous n’en faites pas grand-chose de cette élection

assène ainsi Enora Malagré. Pire encore, si Vaimalama Chaves s’en serait sortie, ce serait « malgré elle ». La jeune Tahitienne a eu beau tenter de souligner le devoir de réserve et de neutralité des reines de beauté, rien n’y fait pour Enora Malagré.

Quel dommage d’être neutre quand on a ce pouvoir entre les mains, je trouve ça dommage d’être à ce point fadasse !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :