Christine Kelly bouleversée par l’éviction d’Éric Zemmour de CNews : « Je suis en deuil »

Christine Kelly bouleversée par l’éviction d’Éric Zemmour de CNews : « Je suis en deuil »
Invitée sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste ce lundi 13 septembre, Christine Kelly s'est dite très touchée par l'éviction d'Éric Zemmour de CNews.

C’est une nouvelle qui a surpris mais pas tant que ça lorsqu’elle est tombée ce 13 septembre 2021. La chaîne CNews a annoncé en effet qu’elle mettait un terme à sa collaboration avec Éric Zemmour.

Bien que la décision ait été prise d’un commun accord, elle a toutefois de quoi surprendre. Car depuis deux ans, le polémiste a été un des atouts majeurs de Canal+ et ses interventions ont permis au groupe de réaliser quelques records d’audiences sur la chaîne de la TNT.

Mais il a fallu se plier aux règles du CSA. L’autorité de régulation de l’audiovisuel a décidé le 8 septembre dernier de décompter le temps de parole accordé à celui à qui l’on prête des ambitions présidentielles comme un candidat politique.

Éric Zemmour
Éric Zemmour @ Abaca

Christine Kelly bouleversée

Invitée sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste ce lundi 13 septembre, Christine Kelly a réagi à l’éviction de son collègue. Après avoir expliqué qu’il aurait été « matériellement impossible » pour la chaîne d’information de garder Éric Zemmour, la présentatrice de Face à l’info a avoué qu’elle regrettait tout de même vivement cette décision :

Je suis en deuil.

A-t-elle fait savoir sur le plateau de Cyril Hanouna.

Il faut dire que depuis deux ans, Éric Zemmour et Christine Kelly formait un duo de choc et sont devenus très proches. L’ancienne membre du CSA a même parfois dû voler au secours de l’éditorialiste, dont certains propos lui ont valu d’être traîné en justice.

Au-delà de la fin d’une relation professionnelle, Christine Kelly est d’autant plus affectée qu’elle estime que cette décision a été mise en place « spécialement pour lui » :

Juridiquement, le CSA a pris une décision et s’ils l’avaient vraiment considéré comme candidat, il y aurait eu une délibération.

Si l’on suit le raisonnement de Christine Kelly, d’autres personnalités du PAF auraient normalement dû elles aussi voir leur temps de parole à l’antenne décompté. Alors, Éric Zemmour aurait-il été pris pour cible ?

Une décision dure à encaisser

D’après Christine Kelly, l’ancien compère d’Éric Naulleau a dû plier bagage illico presto. Et ce, sans avoir pu faire ses adieux à son fidèle public :

Ça a été très difficile pour lui. Il a essayé jusqu’au bout de trouver une solution mais matériellement, c’était impossible.

Cependant, son départ de CNews n’empêchera pas Éric Zemmour de prendre la parole. Via une vidéo diffusée dans TPMP, il a invité ses fans à le rejoindre sur sa chaîne YouTube.

À présent, quels seront les projets d’Éric Zemmour ? Préparer activement sa campagne ? Car bien qu’il n’ait rien confirmé, beaucoup veulent croire que l’homme de 63 ans serait prêt à se lancer dans la course aux présidentielles de 2022.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,