Ce début de semaine, l'équipe de TPMP évoquait le harcèlement dont ont été victimes Inès Reg et Anaïs Camizuli depuis des années. Une actualité qui a poussé Cyril Hanouna à demander à ses chroniqueurs s'ils avaient eux aussi un jour été victimes d'un admirateur indélicat.

Sans plus attendre, Benjamin Castaldi s'est livré sur son expérience "bizarre" avec une fan. Durant de longs mois, une femme a eu un comportement dérangeant à son égard. Heureusement, les choses ont fini par rentrer dans l'ordre... après une scène un peu délicate.

"Totalement nue" devant sa porte d'entrée

Benjamin Castaldi a beaucoup de succès auprès des femmes. Il y a quelque temps, l'époux d'Aurore Aleman a dû faire face au harcèlement de la part de l'une de ses admiratrices. "Chaque soir", cette fan l'attendait dans son "hall d'immeuble" afin de le convaincre d'avoir "une petite relation intime". "

Un peu moins vêtue" de jour en jour, cette femme a fini par réussir à trouver la porte d'entrée de l'appartement de l'animateur. Porte devant laquelle elle s'est un jour trouvée "totalement nue". Autour de la table, les autres chroniqueurs se sont montrés très étonnés par cette révélation.

Benjamin Castaldi dans TPMP @C8

Une fan déséquilibrée ?

Embarrassé par cette situation, Benjamin Castaldi a alors prié son admiratrice d'arrêter de le harceler. "Très gentil", l'animateur lui a "commandé un taxi" avant de la raccompagner dans la rue, après qu'elle s'est "rhabillée". Conscient que cette femme avait "un vrai problème", le chroniqueur de TPMP a reconnu qu'elle souffrait d'une "maladie".

Quelques secondes plus tard, Jean-Michel Maire et Valérie Benaïm ont également reconnu avoir été la cible de fans indélicats. Ils ont tous deux été inondés de mails et de courriers.

Benjamin Castaldi @Instagram

De nombreuses personnalités sont victimes d'admirateurs qui en font parfois l'objet de leur obsession. La puéricultrice qui harcelait Inès Reg et Anaïs Camizuli a été condamnée à deux ans de prison, dont un ferme. Elle purgera sa peine sous bracelet électronique à son domicile et aura l'obligation de se faire soigner.