Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy séparés : Les vraies raisons de leur divorce

Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy séparés : Les vraies raisons de leur divorce
Alors qu'elle semblait filer le parfait amour avec son mari, Olivier Sarkozy, Mary-Kate Olsen a finalement demandé le divorce... en urgence. Que s'est-il passé ?

Après cinq ans d’amour, Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy se sont séparés. En effet, le site américain TMZ rapporte que l’ancienne héroïne de la série La fête à la maison a demandé le divorce. Et visiblement, la rupture serait plutôt houleuse. Et pour cause : la jeune femme tenterait d’obtenir une ordonnance d’urgence afin d’accélérer la procédure.

Pourquoi une telle urgence ? Le demi-frère de Nicolas Sarkozy aurait demandé à son ex de quitter le domicile conjugal avant le 18 mai prochain. Un ultimatum qui ne serait pas sans effrayer Mary-Kate Olsen, qui aurait déclaré :

Je suis pétrifiée parce que mon mari tente de me priver de la maison où nous avons vécu, et s’il réussissait, je perdrais non seulement mon logement mais aussi mes effets personnels.

La carrière de l’ex comédienne source de conflits ?

Autant dire que la séparation s’annonce tendue. Qu’a-t-il bien pu se passer entre les deux anciens tourtereaux qui semblaient pourtant sur un petit nuage ? Le magazine américain People dévoile les vraies raisons de leur rupture. Ainsi, la carrière de l’ex enfant star aurait été source de conflit au sein du couple.

Un proche a confié au site américain :

Elle est très axée sur sa carrière et il est très Français et voulait qu’elle soit plus disponible.

Et d’ajouter :

Vous ne pouvez pas contrôler une fille qui est milliardaire depuis ses 20 ans.

Des différends qui ont eu raison de leur relation. Malheureusement, Mary-Kate Olsen va devoir prendre son mal en patience. En effet, comme le précise le magazine People, sa demande de divorce en urgence a été refusée. Il ne reste plus qu’à espérer qu’elle finisse par trouver un accord avec Olivier Sarkozy.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :