Manon Marsault répond aux haters qui estiment que son fils Tiago « est retardé »

Manon Marsault répond aux haters qui estiment que son fils Tiago « est retardé »
Âgé de deux ans, le fils de Manon Marsault et Julien Tanti ne parle toujours pas. La jeune maman se veut rassurante.

Manon Marsault et Julien Tanti sont les heureux parents de Tiago. Le petit garçon, qui fêtera ses deux ans le 24 mai prochain, a grandi en étant exposé de manière régulière sur les réseaux sociaux. Inquiets, les fans du couple ont remarqué que, malgré son âge, l’enfant ne parle toujours pas et n’est pas encore propre. Lassée de lire certains commentaires, la jolie brune a décidé de sortir du silence.

« Il n’est pas différent des autres »

Manon Marsault est une maman épanouie qui aime partager son quotidien avec ses followers. La candidate des Marseillais aux Caraïbes a même créé un compte Instagram à la naissance de Tiago. Folle de son fils, la jeune femme a toutefois été très blessée de lire certains commentaires de ses abonnés postés sous une de ses publications. Devant les remarques des internautes inquiets de voir l’enfant dans les bras de sa mère et avec des couches culottes, elle a tenu à réagir :

Quand j’entends certains commentaires, je suis abasourdie, voire gênée pour les personnes… Surtout quand ça concerne mon fils ! J’ai posté une photo de Tiago en couche à la plage : ‘Ohlala il est pas encore propre !’ Mais mon fils n’a même pas encore deux ans, il a 21 mois. Même si à trois ans il est pas propre, ce n’est pas grave. Il n’est pas différent des autres, ça reste un enfant quoi ! Chaque enfant évolue d’une manière différent, il ne faut pas s’inquiéter. Tiago ne parle pas aussi, il dit seulement quelques mots, mais c’est pas pour autant qu’il est bête !

A-t-elle confié, froissée par certains propos.

Alors qu’elle a récemment évoqué son désir d’avoir une petite fille, Manon Marsault profite encore un peu de ce petit garçon qui prend son temps pour grandir.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :