Maeva Martinez sur son corps post-partum : « Je ne le reconnais en rien »

Maeva Martinez sur son corps post-partum : « Je ne le reconnais en rien »
Après avoir accueilli son premier enfant avec son compagnon, Maeva Martinez a décidé de parler de son corps post-partum à ses abonnés Instagram. On vous dit tout !

C’est dans le plus grand bonheur que Maeva Martinez et son compagnon Julien Havez ont pu accueillir leur premier enfant, un fils prénommé Gabriel. Elle n’a d’ailleurs pas hésité à partager un cliché du petit garçon.

Les téléspectateurs pourront prochainement retrouver la petite famille de Maeva dans Mamans et Célèbres. Eh oui, la jeune femme, qui s’est pourtant éloignée des télé-réalités a apprécié le concept de cette émission à laquelle elle participera avec plaisir.

Ce qui plaît en revanche bien moins à la jeune femme, c’est son tout nouveau corps depuis son accouchement.

Maeva Martinez maman : Elle publie les premiers clichés de son fils et revient sur son accouchement
Maeva Martinez et son fils @Instagram

Elle dévoile une série de clichés de son ventre

C’est sur son compte Instagram ce 18 janvier 2021 que la jeune femme a décidé de dévoiler trois photos de son ventre. Sur la première, nous la voyons à un jour après l’accouchement, sur la deuxième, trois jours après et enfin sur la dernière à 9 jours après avoir donné naissance à Gabriel.

En légende, elle s’est confiée à ses 930 000 abonnés, revenant sur la manière dont elle voit désormais son corps :

Mon mood post-partum : je découvre ce corps que je ne reconnais en rien, encore ! Ce corps est tout flasque, son ventre est vide, gonflé, mollasse. Je n’ai plus beaucoup de tonicité non plus, mais de jour en jour il se résorbe.

Vous l’aurez compris, difficile pour la jeune maman de se découvrir ainsi.

Un message d’espoir

Malgré tout, le reste de son message est bien plus positif. En effet, elle affirme compter changer son regard sur elle-même et se rappeler notamment ce que ce corps lui a apporté :

J’ai aujourd’hui mon meilleur humain et je remercie ce corps pour ça. C’est à mon tour de prendre soin de lui, de le nourrir sainement tout en continuant à lui faire plaisir. Je vais prendre soin de tout son intérieur et quand je le pourrais, lui redonner forme et tonicité avec amour et sans le regarder avec dédain. Je me refuse de le regarder comme ça, même s’il ne me plaît pas car celui-ci a donné toute son énergie pour mon fils. Je me sens trop reconnaissante pour être complexée par ce corps et je sais que je fournirais les efforts nécessaires pour retrouver l’enveloppe que j’apprécie.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :