Maeva Ghennam tacle à nouveau sa cousine Mayssane : « Je te vois, je te brûle »

Maeva Ghennam tacle à nouveau sa cousine Mayssane : « Je te vois, je te brûle »
La guerre entre Maeva Ghennam et Mayssane, sa cousine, n'en finit plus. Depuis plusieurs jours, les deux jeunes femmes s'écharpent sur les réseaux sociaux. Et la candidate de télé-réalité n'est pas à court de menaces.

Maeva Ghennam est très en colère contre sa cousine. Il y a quelques jours, la jeune femme avait accusé la vedette de télé-réalité de ne pas soutenir financièrement sa famille. Furieuse, cette dernière avait alors affirmé que Mayssane divulguait de fausses informations aux blogueurs la concernant.

Mais ce n’est pas tout, l’ex de Greg Yega aurait également envoyé son frère afin d’intimider celle qui serait à l’origine de cet immense bad buzz. Et rien ne semble arrêter la candidate des Marseillais au Mexique. Des messages menaçants viennent d’ailleurs d’être révélés.

De violents propos

Maeva Ghennam en est persuadée : Mayssane aurait tenté de salir sa réputation en donnant des informations à son sujet à certains blogueurs. De son côté, la jeune femme accuse l’influenceuse de ne pas aider sa financièrement sa famille. Furieuse, la vedette de télé-réalité a envoyé de nombreux messages de menaces à sa cousine sans penser que ces derniers seraient évidemment diffusés sur les réseaux sociaux.

En quelques lignes, la jolie brune traite sa cousine de « grosse clocharde ». Hors d’elle, la candidate de télé-réalité a prévenu la jeune femme qu’il y aurait des représailles  :

Je te vois, je te brûle.

A-t-elle écrit avant de la menacer de mort.

Des mots choquants qui ont fait le tour de la toile.

Maeva Ghennam menace sa cousine @Instagram

L’argent de la discorde

Maeva Ghennam n’en peut plus. À bout, la candidate de télé-réalité vient de confier que sa famille ne s’adressait à elle que pour lui demander de l’argent. La situation financière de l’influenceuse ferait beaucoup d’envieux dans son entourage. Pourtant, elle assure qu’elle a invité ses proches à voyager à Dubaï et qu’elle n’hésite pas à mettre la main à la poche.

Malgré cela, l’influenceuse précise qu’elle n’est pas « la banque populaire » et qu’elle en a assez d’être un « distributeur de billets ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maeva Ghennam (@maevaa.ghennam)

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :