Maeva Ghennam déprimée après son emménagement à Dubaï : « Je ne suis pas très bien »

Maeva Ghennam déprimée après son emménagement à Dubaï : « Je ne suis pas très bien »
Voir le diaporama
2 Photos
maeva-ghennam-deprimee-apres-son-emmenagement-a-dubai
Maeva Ghennam déprimée après son emménagement à Dubaï : « Je ne suis pas très bien »
maeva-ghennam-deprimee-apres-son-emmenagement-a-dubai

maeva-ghennam-deprimee-apres-son-emmenagement-a-dubai
Maeva Ghennam déprimée après son emménagement à Dubaï : « Je ne suis pas très bien »
maeva-ghennam-deprimee-apres-son-emmenagement-a-dubai

Il y a quelques semaines, Maeva Ghennam a quitté la France pour s'installer à Dubaï. Un exil envisagé après son agression à l'arme blanche mais qu'elle ne vit pas toujours très bien.

Petit coup de blues pour Maeva Ghennam. Deux semaines après avoir posé ses valises à Dubaï, la candidate des Marseillais vs le Reste du Monde 5 semble nostalgique de sa vie en France. Alors qu’elle attendait beaucoup de sa nouvelle existence aux Emirats arabes unis, la jolie brune enchaîne les désillusions.

Après avoir dû se séparer de son chien Hermès, elle a été interpellée dans un centre commercial en raison de sa tenue vestimentaire. Il y a quelques jours, elle s’est également trouvée au coeur d’une dispute entre Manon Tanti et Sarah Lopez, ses deux amies. Pas vraiment de quoi lui remonter le moral. Les fêtes approchant, elle se sent aussi terriblement seule.

Maeva Ghennam : déprimée après son emménagement à Dubaï
Maeva Ghennam déprime à Dubaï @snapchat

« Je ne suis pas sûre de pouvoir tenir »

Ce mercredi 16 décembre 2020, sur Snapchat, Maeva Ghennam est apparue en petite forme. La mine triste, elle a confié à ses abonnés que la France et sa famille lui manquaient plus que tout :

La vérité de chez vérité, c’est que je ne suis pas sûre de pouvoir tenir… D’emménager ici.

A-t-elle commencé, avant de préciser qu’elle vivait très mal le fait de ne pas passer noël avec sa famille.

Accompagnée de son ami Akram, présent à ses côtés depuis le début de son aventure dans la cité du golfe persique, elle tente d’oublier qu’elle a, plus que jamais, le mal du pays.

Maeva Ghennam : déprimée après son emménagement à Dubaï
Maeva Ghennam déprime à Dubaï @snapchat

Un emménagement compliqué émotionnellement

Arrivée dans la ville aux tours immenses avec seulement quelques valises, Maeva Ghennam peine à trouver ses repères. D’autant plus qu’elle n’a pas encore de chez elle. Hébergée par Manon et Julien Tanti le temps de trouver une maison, elle peine à se projeter. À 23 ans, la jeune femme a quitté Marseille pour la première fois de son existence. Et forcément, la cité phocéenne commence à lui manquer elle aussi :

Je ne suis pas très bien. C’est compliqué. Marseille me manque, ma vie me manque, mes habitudes à Marseille… Mes amis de Marseille.

Confie-t-elle un peu perdue.

En famille pour les fêtes ?

Maeva Ghennam passera-t-elle son premier noël loin des siens ? Alors qu’elle avait prévu de faire venir ses proches pour célébrer les fêtes au soleil, les choses ne se sont pas passées comme elle l’avait imaginé. Sans maison, elle n’est hélas pas en mesure d’accueillir ceux qu’elle aime :

J’avais trop planifié les choses. Je m’étais dit en une semaine je fais mes papiers, en une semaine j’ai ma maison, j’achète ma voiture, je prends un billet d’avion à toute ma famille et je fais un grand Noël avec toute ma famille ici. Mais ça s’est pas du tout passé comme prévu ! Mais bon c’est la vie, je vais m’y faire.

Conclut-elle un brin déçue.

Heureusement, les nombreux candidats de télé-réalité présents sur place pourront lui apporter le réconfort dont elle a tant besoin.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :