Maeva Ghennam en larmes : Son chien menacé d’euthanasie, tous les détails

Maeva Ghennam en larmes : Son chien menacé d’euthanasie, tous les détails
Voir le diaporama
2 Photos
maeva-ghennam-en-larmes-son-chien-menace-d-euthanasie-juste-avant-son-depart-a-dubai
Maeva Ghennam en larmes : Son chien menacé d’euthanasie, tous les détails
maeva-ghennam-en-larmes-son-chien-menace-d-euthanasie-juste-avant-son-depart-a-dubai

maeva-ghennam-en-larmes-son-chien-menace-d-euthanasie-juste-avant-son-depart-a-dubai
Maeva Ghennam en larmes : Son chien menacé d’euthanasie, tous les détails
maeva-ghennam-en-larmes-son-chien-menace-d-euthanasie-juste-avant-son-depart-a-dubai

En partance pour Dubaï, Maeva Ghennam a eu une bien mauvaise surprise. Son chien Hermès n'a pu embarquer avec elle. Un choc pour la candidate de télé-réalité qui vient de se confier sur Snapchat.

Les temps sont durs pour Maeva Ghennam. Fragilisée par la violente agression dont elle a été victime il y a quelques semaines, la candidate des Marseillais vs le Reste du Monde 5 a décidé de partir vivre à Dubaï. Ce lundi 1er décembre, la jeune femme a pris l’avion en direction de sa nouvelle vie en compagnie de son chien Hermès. Mais à Paris, rien ne s’est passé comme prévu.

Hermès évincé de l’avion ?

Ce lundi matin, Maeva Ghennam a dit adieu à la cité phocéenne. Elle a donc pris l’avion à l’aéroport Marseille Provence avant de faire escale à Paris où un vol pour Dubaï l’attendait. Mais les choses se sont compliquées quand elle a décidé d’embarquer avec son fidèle compagnon. Si on lui a assuré qu’elle pouvait voyager avec son animal, on lui a ensuite refusé l’accès en classe business une fois arrivée à Paris :

On est revenu me voir pour me dire que pour le vol Paris-Dubaï, Hermès ne pouvait pas voyager en business et donc qu’il fallait me déclasser. Je leur ai dit qu’Akram [l’un de ses amis, NDLR] était en classe éco donc on m’a dit qu’il pouvait monter avec.

A-t-elle confié sur son compte Snapchat.

Pourtant, la jolie brune avait appelé la compagnie à trois reprises et avait tout prévu pour que son petit chien puisse l’accompagner aux Émirats arabes unis.

Maeva Ghennam en larmes : son chien menacé d'euthanasie juste avant son départ à Dubaï
Maeva Ghennam et son chien @Instagram

Une journée cauchemardesque

Hélas, Akram ayant eu un problème de passeport, il n’a pu embarquer avec Maeva Ghennam. L’ex de Greg Yega a donc confié Hermès a deux autres amis présents sur le vol. Mais l’animal a été débarqué de l’appareil :

On me dit que finalement, Hermès ne peut pas voyager dans l’avion pour Dubaï sinon on allait l’euthanasier. Je me suis mise à pleurer. On me fait payer un billet d’avion, un papier d’autorisation et on me dit finalement qu’il ne peut pas voyager. Pourquoi on ne me l’a pas dit il y a trois semaines, à Marseille ou à Paris que ce n’était pas possible ?

Lance-t-elle au bord de la crise de nerfs.

En larmes, elle a ensuite confié qu’elle n’avait pu emmener son compagnon à quatre pattes avec elle à Dubaï. Un déchirement pour la jolie brune déjà très stressée par ce long voyage :

Déjà que ça m’angoissait de partir à Dubaï. Ce n’est pas possible ces malheurs en une journée. J’ai envie de rentrer à Marseille, je ne voulais pas partir mais j’ai la boule au ventre avec tout ce qu’il s’est passé.

Déplore-t-elle à bout.

Maeva Ghennam en larmes : son chien menacé d'euthanasie juste avant son départ à Dubaï
Maeva Ghennam @Snapchat

Une nouvelle vie loin des siens

Ce nouveau départ au soleil ne s’est pas fait sans douleur pour Maeva Ghennam. Stressée, la candidate de télé-réalité culpabilise de laisser sa mère à Marseille :

Ma mère elle en pleure tous les jours, elle est en dépression depuis qu’elle sait que je vais déménager.

Avouait-elle il y a quelques semaines.

 

Si elle a prévu de vivre chez Manon et Julien Tanti le temps de trouver une maison, la jeune femme ne sera pas seule dans la cité du golfe persique. Benjamin Samat, Maddy Burciaga, Fidji Ruiz… De nombreux candidats de télé-réalité ont récemment emménagé aux portes du désert. Voilà qui devrait la rassurer.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :