LMvsMonde5 : Paga en pleine polémique pour une histoire de cannabis !

LMvsMonde5 : Paga en pleine polémique pour une histoire de cannabis !
Paga se retrouve au cœur d’une polémique concernant une drogue douce dont il fait la promotion via ses réseaux sociaux. On vous explique tout dans cet article.

Alors que la saison de LMvsMonde5 bat son plein et que les candidats sont plus en forme que jamais, il semblerait qu’un candidat soit pris dans la tourmente. En effet, Paga, le frère de cœur de Greg, n’a pas encore intégré la maison et fait actuellement grand bruit sur les réseaux sociaux.

Paga accusé de « pousser le vice »

L’ouverture d’une boutique de produits à base de cannabis à Cagnes-sur-Mer fait actuellement débat, contraignant la ville à chercher un recours. En effet, la marque de Paga et de ses associés baptisée Satyva est au cœur d’un bad buzz. L’enseigne aurait été ouverte à 270 mètres d’un lycée ce qui pose de graves problèmes éthiques. Accusé de « pousser le vice » Paga communiquerait également un code promo à ses followers « PAGA20 ».

Un terrain dangereux quand on sait que les candidats de télé-réalité sont suivis par de nombreux adolescents influençables. Et même s’il s’agit de produits à base de CBD (cannabidiol) une substance légale non psychoactive à l’inverse de la THC, le magasin fait débat. En effet certains lycéens se disent très tentés de franchir la porte de cette boutique par curiosité et parce qu’elle se situe juste à côté.

Une lycéenne indiquait ne pas vouloir découvrir Satyva :

C’est vraiment pas loin du lycée donc c’est pas terrible… Clairement, le cœur de cibles c’est nous ! Les jeunes quoi !

Elle poursuit :

Ils disent que les produits proposés aident à diminuer le stress, soulager la douleur etc… Mais je ne comprends pas bien : il y a des pharmacies pour ça, des médecins aussi. À moins que les gens qui y travaillent soient des experts, des spécialistes. Pour vendre ces produits, il ne suffit pas d’être célèbre comme Paga ou d’être vendeur.

Un « manque de transparence » qui fait débat

Autre ombre au tableau, le candidat marseillais est accusé de tromper sa cible et de prendre les gens pour des idiots. Alors que la boutique lui appartient, il communique sur les produits en laissant entendre qu’il s’agit simplement d’un partenariat pour lequel il est rémunéré.

Un choc pour les internautes qui trouvent ça particulièrement malhonnête de se détacher de son enseigne de la sorte. C’est le compte Instagram @marie_spy_news qui a partagé les détails de cette affaire :

View this post on Instagram

➡️SATYVA LA MARQUE DE PAGA ET DE SES ASSOCIÉS A OUVERT SON ENSEIGNE À 270 M D'UN LYCÉE, CE QUI A CRÉÉ ET CRÉÉ ENCORE DES POLÉMIQUES, SURTOUT AU NIVEAU ÉTHIQUE.. PAGA POUSSE LE VICE ET C'EST CE QUI EST CHOQUANT DE S'ACHETER DES PRODUITS AVEC UN CODE PROMO "PAGA 20" ALORS QUE LA BOUTIQUE LUI APPARTIENT.. SE DÉTACHER DE SON ENSEIGNE POUR PROMOUVOIR SES PRODUITS EST PLUS QUE DISCUTABLE C'EST CLAIREMENT PRENDRE LES GENS POUR DES CONS.. #lmvslrdm5 #lmvsmonde5#lecross#w9#banijay#tournage #lesmarseillaisvslerestedumonde#tvrealite #satyva #cbd #floujuridique #ths #discutable #brasdefer #mairie #ethique #lycéejeanrenoir #cagnessurmer #270m #polemique #melaa4 #lesmarseillais #commentprendrelesgenspourdescons #foutagedegeule

A post shared by les exclus de Marie 🕵🏻‍♀️ (@marie_spy_news) on

Un bad buzz qui rappelle celui de Maeva Ghennam et de ses culottes censées « remonter les fesses ».

D’autres stars de télé-réalité ont été accusées d’arnaques à l’instar de Jazz Correia ou encore de Carla Moreau.

Affaire à suivre pour le nouveau business de Paga…

Qu’en pensez-vous ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :
Emission(s) liés à cet article :
Hashtag(s) liés à cet article :