Léna Guillou pose en maillot de bain porte-jarretelles et choque la Toile

Léna Guillou pose en maillot de bain porte-jarretelles et choque la Toile
View Gallery
3 Photos
lena-guillou
Léna Guillou pose en maillot de bain porte-jarretelles et choque la Toile
lena-guillou

Léna Guillou @Instagram

lena-guillou
Léna Guillou pose en maillot de bain porte-jarretelles et choque la Toile
lena-guillou

Léna Guillou @Instagram

lena-guillou
Léna Guillou pose en maillot de bain porte-jarretelles et choque la Toile
lena-guillou

Léna Guillou @Instagram

Léna Guillou vient de promouvoir un maillot de bain ultra sexy qui n'a pas fait l'unanimité auprès de ses abonnés Instagram. Certains de ses abonnés l'ont jugée beaucoup trop vulgaire.

Ce dimanche 14 août, Léna Guillou a fait le buzz sur le réseau social au logo rose. Alors qu’elle vantait les mérites de la marque d’ultra fast fashion Shein, l’ex-candidate des Marseillais s’est attirée les foudres de ses abonnés. Cette enseigne est en effet pointée du doigt pour les conditions de travail de ses ouvriers. Et en choisissant un maillot de bain noir à découpes porte-jarretelles, la jolie brune pensait faire sensation. Mais ses fans n’ont pas vraiment validé ce choix. Selon eux, ce modèle est beaucoup trop vulgaire pour être porté à la plage.

Sexy ou de mauvais goût ?

Dans toute la gamme de maillots de bain proposés par l’enseigne, Léna Guillou a choisi l’un des plus osés. La candidate de télé-réalité a eu un coup de cœur pour une pièce très inspirée des modèles de lingerie. En polyamide, le vêtement très échancré est taillé comme un ensemble porte-jarretelles. Porté avec un kimono en dentelle, il semble assez peu adapté pour le quotidien à la plage. Si certains fans ont validé cette tenue, la plupart n’ont pas vraiment été séduits par le résultat jugé indécent et plutôt adapté à « une soirée hot » qu’à une journée au bord de la mer.

Un choix de collaboration assumé

Léna Guillou a également été pointée du doigt pour avoir accepté de vanter les mérites de la marque Shein. Cette enseigne de fast fashion est régulièrement attaquée pour les conditions de travail de ses employés. Pourtant, la compagne d’Adil Rami a répondu qu’elle était parfaitement au courant des agissements de la griffe mais que ceux-ci n’étaient pas prouvés.

En story, l’ex d’Adrien Truong a également confié qu’elle faisait régulièrement son shopping chez d’autres marques de fast fashion et que certains créateurs « made in France » faisaient eux aussi travailler des personnes dans des conditions parfois inadaptées. Elle a également demandé aux personnes qui n’étaient pas d’accord avec elle de s’abstenir de passer commande.

lena-guillou
Léna Guillou @Instagram
lena-guillou
Léna Guillou @Instagram

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :