Carla Moreau : Elle s’explique enfin sur l’affaire de sorcellerie dans TPMP !

Carla Moreau : Elle s’explique enfin sur l’affaire de sorcellerie dans TPMP !
C’est une affaire qui agite le monde de la télé-réalité français depuis près de 15 jours. Carla Moreau a payé une voyante et sorcière pour accroître sa propre gloire et, plus grave, demander à ce que les autres Marseillais soient frappés de malheurs. Alors que plusieurs versions s’affrontent, Carla s’est expliquée dans TPMP le 8 mars.

C’est la principale intéressée de cette affaire et à peu près la seule qui était restée silencieuse jusqu’alors. Carla Moreau a choisi le plateau de TPMP le 8 mars pour s’expliquer sur l’affaire de sorcellerie.

Depuis le 26 février, c’est tout le monde de la télé-réalité française qui est secoué par un immense scandale. Des enregistrements audios de Carla Moreau, candidate emblématique des Marseillais et femme de Kevin Guedj, sont en effet sortis.

Carla Moreau au cœur du scandale

On peut y entendre distinctement la voix de la jeune femme demandant à une voyante que certains candidats des Marseillais soient exclus par la production. Elle demande notamment cela pour Maeva Ghennam, pourtant sa meilleure amie à l’écran.

Carla Moreau aurait également demandé à ce qu’il arrive malheur aux enfants des Marseillais et à être la plus connue de tous. Elle a versé plus d’un million d’euros pour toutes ces demandes.

Une voyante qu’elle voyait depuis des années

Mais depuis la sortie de cette affaire, l’entourage de la jeune femme assure qu’elle a fait ces audios sous la contrainte. Une plainte a d’ailleurs été déposée pour racket auprès de la police de Marseille.

Carla a souhaité donner sa propre version de l’affaire. Et ce, alors que le nombre de versions est devenu flou et que toute l’histoire apparaît bien obscure. Le visage défait, l’air fatigué, la candidate de télé-réalité s’est présentée en personne face à Cyril Hanouna et à ses chroniqueurs.

Elle a tenu à dire sa vérité et raconter son histoire avec la voyante :

Ce qu’il faut savoir, c’est que j’ai consulté cette voyante à 17-18 ans quand je n’étais pas connue. Je fais une consultation classique, je fais cette consultation et je ne la vois plus cette personne-là. Cette dame m’a recontactée à la suite de ma diffusion à la télé.

Carla et la voyante se voient ensuite plusieurs fois, à un point tel qu’une relation particulière se crée entre elles :

C’était devenu une petite confidente, une amie.

Mais la relation de confiance et de voyance a ensuite dégénéré selon la jeune femme :

Tu m’as dit que tu avais envie d’être connue, de gagner de l’argent, moi, je peux réaliser tout ça. Pour ça, il va falloir que tu me formules des choses que je vais te dicter.

Sous la pression de la voyante et d’une dizaine de personnes présentes à l’endroit où a dû se rendre Carla, la candidate de télé-réalité accepte de formuler ce qu’on lui demande pour pouvoir partir :

Je rentre chez moi et là, elle me balance des vidéos comme vous avez pu voir.

La voyante demande alors à Carla de la payer pour ces services en lui rappelant qu’elle l’a enregistrée :

Tu m’as demandé ça, maintenant, il va falloir payer.

Un chantage implacable

Carla accepte de payer afin qu’on la laisse tranquille mais raconte avoir été ensuite prise « dans un engrenage » où on lui demandait toujours plus d’argent sous la menace :

Elle me fait faire des notes comme quoi elle prouve que c’est bel et bien moi qui veux ça et pas et pas elle. Mais en me dictant et en me disant : « Il va falloir que tu formules ça de cette manière parce que si tu veux pas avoir de soucis, c’est comme ça qu’il va falloir le faire. »

La jeune femme a ensuite confié ce qui lui était passé par la tête alors qu’elle se rendait compte du piège refermé autour d’elle :

Donc moi, je me dis : « Mais comment je vais faire pour m’en sortir ? » Malheureusement, je suis connue, j’ai pas envie de perdre mon travail parce que s’il y a ça qui sort, ils vont penser que je suis folle.

Elle a confirmé la somme de 1,2 million d’euros donnés à la voyante. Ce chantage aurait duré en tout plus de 4 ans.

Carla Moreau a parlé plus en détail de l’enfer qu’était devenue sa vie durant ce chantage selon elle :

Elle ne me laissait aucun argent pour que moi, je puisse vivre. J’étais arrivée au stade où quand j’achetais quelque chose, je me disais : « Il ne faut surtout pas que je le montre parce que s’ils voient que je m’achète un sac à main, ils vont se dire qu’il y a encore de l’argent à me soutirer. » J’étais arrivée à un stade où je me disais : « Il va falloir que je les paye toute ma vie parce que je suis dans un engrenage où je pouvais plus faire machine arrière. »

Jusqu’à 50 000 euros par mois

Carla Moreau a continué son récit en rapportant que la voyante et son entourage étaient devenus de plus en plus gourmands au fil du temps :

Ils ont commencé à me demander des sommes beaucoup plus grosses et moi, je pouvais pas…

Elle a ensuite confirmé les propos de Cyril Hanouna qui avançait le chiffre de 50 000 euros par mois.

La jeune femme a également évoqué des menaces contre sa propre personne :

Il n’y avait pas que ce genre de vidéos, il y a eu des menaces où ils me disaient : « Tu sais Carla, si tu payes pas, il va t’arriver des malheurs, il va arriver des malheurs à ta famille, à ta maman ».

Et ces menaces ont d’après Carla, été mises à exécution. En effet, les individus les proférant se sont rendus chez sa mère alors qu’elle était en tournage et l’ont obligée à payer pour Carla.

Une réconciliation avec Maeva ?

La candidate des Marseillais a nié totalement avoir voulu du mal à n’importe quel membre de l’émission. Et encore moins à Maeva Ghennam qu’elle a appelée sa « meilleure amie » et à qui elle a confirmé avoir reparlé :

Aujourd’hui, elle sait ce que je pense d’elle, je sais ce qu’elle pense de moi.C’est mon amie, ça le restera. Elle a compris.

Carla Moreau et Maeva Ghennam @Instagram
Carla Moreau et Maeva Ghennam @Instagram

Le sentiment prédominant qui ressort du témoignage de Carla est en tout cas la peur qu’elle a ressentie durant toutes ces années :

J’étais terrifiée de ce qu’ils étaient capables de faire.

Carla Moreau s’est dite « soulagée » que l’affaire ait enfin éclaté car elle a pu solliciter une protection :

Maintenant, le chantage, il est terminé. Elles ne pourront plus me demander de l’argent, c’est fini.

Elle a tenu à s’excuser auprès des Marseillais pour toute cette affaire dans laquelle ils ont été pris malgré eux. Plusieurs fois durant son témoignage, Carla Moreau a manqué fondre en larmes. Mais la jeune femme a réussi à livrer tout ce qu’elle avait sur le coeur. Espérons pour elle que cette histoire se tasse désormais.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :