Aurélie Dotremont explique la raison de sa rupture, et Julien Bert réagit !

Aurélie Dotremont explique la raison de sa rupture, et Julien Bert réagit !

Hier, nous vous avons annoncé que Julien Bert criait haut et fort son célibat sur les réseaux sociaux. Le jeune homme a en effet annoncé à tous ses fans qu’il était bel et bien célibataire et ce, de façon définitive. Alors que de nombreux internautes ne croyaient pas à cette annonce, Aurélie Dotremont a confirmé cette rupture et a même expliqué les raisons. Mais Julien Bert ne semble pas être tout à fait d’accord avec cette version des faits et a alors réagi à travers de nouveaux messages sur Twitter.

En effet, Julien Bert a balancé cette nouvelle sur les réseaux sociaux, il est célibataire et ne se remettra plus en couple avec Aurélie Dotremont. Un message qui a été longuement discuté car de nombreux fans du couple n’y croyaient pas puisque ce n’est pas la première fois que le couple fait le coup. Mais voilà tout semble être bien réel, puisque la jolie blonde a affirmé à son tour la nouvelle sur Twitter et a même sous-entendu que Julien l’aurait trompé au bout d’un an de relation avec une femme plus jeune.

Effectivement, selon la tornade Belge, Julien Bert se serait laissé aller dans les toilettes d’une discothèque avec une groupie. Un message posté par Aurélie qu’elle a rapidement, supprimé par la suite. Mais heureusement, elle peut compter sur ses nombreux amis, notamment Maëva pour la soutenir dans cette difficile épreuve.

Mais cette version des faits ne semble pas satisfaire le beau Julien. En effet, ce dernier a tenu à réagir sur les réseaux sociaux en expliquant qu’il n’a strictement rien fait de tout ça et qu’il n’a jamais trompé Aurélie. Il faut dire que c’est étonnant puisque lorsque les deux tourtereaux se sont retrouvés dans le bain de Jeremstar, le jeune homme semblait fou amoureux de la jolie blonde.

Que s’est-il réellement passé entre les deux tourtereaux selon vous ? est-il aller voir ailleurs le temps d’une soirée ? nouvelle fois ? Affaire à suivre.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :