Meghan Markle : Trois ans après l’avoir violemment attaquée, son demi-frère s’excuse

Meghan Markle : Trois ans après l’avoir violemment attaquée, son demi-frère s’excuse
Dans une lettre écrite en 2018, Thomas Markle Jr avait violemment attaqué sa demi-sœur Meghan Markle. Il avait alors prévenu le Prince Harry de ne pas l'épouser. Trois ans après les faits, il a fini par s'excuser dans l'émission "Big Brother VIP".

Trois ans après avoir attaqué sa sœur Meghan Markle, son demi-frère Thomas Markle Jr est revenu sur ses propos. Dans un épisode de Big Brother VIP, il a lu une lettre pour lui présenter ses excuses.

« Je le regrette vraiment »

En 2018, Thomas Markle Jr avait sommé le Prince Harry d’annuler son mariage royal avec Meghan Markle. Il avait même qualifié ce mariage de « plus grosse erreur de sa vie », dans une lettre dévoilée par In Touch. De plus, il l’avait accusée d’avoir renié son père « croulant sous ses dettes ». Selon lui, elle avait alors montré « son vrai visage ».

Mais, trois ans après cette fameuse lettre, Thomas Markle Jr a décidé de s’excuser. Dans l’émission Big Brother VIP, il a déclaré :

Chers Meghan et Harry, la première chose que je veux vous dire à tous les deux est que je suis désolé du fond du cœur pour la lettre horrible et méchante que je vous ai écrite avant votre mariage. Je veux que vous sachiez tous les deux que cela ne vient pas de la vraie personne que je suis. Mais d’une partie très sombre et blessée de mon cœur. Je ne suis pas du tout une personne méchante, et j’ai plus d’amour à apporter que quiconque.

Meghan Markle : Après l'avoir violemment attaqué, son frère s'excuse
Thomas Markle Jr @The Sun

Blessé à l’idée que Meghan Markle l’ait considéré comme « une famille éloignée », il poursuit ému :

J’étais très blessé et confus à cause du lien et de la relation incroyables que nous partagions en grandissant ensemble et tout ce que je pouvais faire était de mettre en place un mur de défense pour protéger mon cœur. Je sais que c’était très immature et mal et je le regrette vraiment.

Il finit par décrire la précédente lettre comme la « plus grande erreur » de sa vie. Il a souhaité ensuite du bonheur au couple avec leurs deux enfants, Archie et Lilibet. Pas sûr que Meghan Markle soit réceptive à cette lettre. La femme du prince Harry consacre tout son temps à se battre pour la mise en place d’un congé parental payé aux États-Unis.

Le combat de Meghan Markle

Contrairement à la France, les Américains ne bénéficient en effet pas d’un congé parental payé. Le 20 octobre dernier, Meghan Markle a envoyé une lettre ouverte au chef démocrate du Sénat. elle l’a aussi envoyée à Nancy Pelosi, présidente de la chambre des Représentants. Elle a ainsi proposé au Congrès américain la mise en place d’un congé parental payé. La femme du prince Harry avait appuyé son propos par sa propre expérience, révélant avoir été « débordée » après la naissance de sa fille.

En juin, mon mari et moi avons accueilli notre deuxième enfant. Comme tous les parents, nous étions très heureux. Nous étions débordés. Comme moins de parents, nous n’avons pas été confrontés à la dure réalité, qui est de choisir entre passer ces premiers mois critiques avec notre bébé ou reprendre le travail.

Un discours qui a ainsi porté ses fruits, comme le rapporte un expert royal. En effet, sa proposition d’un congé parental payé a été intégrée dans Build Back Better, le programme économique de Joe Biden. La mère d’Archie et Lilibet défend ainsi un programme de congés payés solide pour chaque Américain ». Une mesure « accessible, garantie, et encouragée sans stigmatisation ni pénalité ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :