Meghan Markle trahie une nouvelle fois par son père ?

Meghan Markle trahie une nouvelle fois par son père ?
Alors que les relations entre Meghan Markle et son père, Thomas Markle, sont déjà particulièrement tendues, elles pourraient le devenir davantage dans les mois à venir.

Les ennuis continuent pour . Si la reine Elizabeth II a donné son accord pour que le prince Harry et sa petite famille prennent leur indépendance, le duc et la duchesse de Sussex vont devoir gérer un autre problème : . En effet, le père de la comédienne à la retraite pourrait bientôt refaire des siennes.

On se souvient que celui-ci n’avait pas hésité à dévoiler à la presse une lettre que lui avait adressée Meghan Markle et dans laquelle elle lui reprochait de ne pas avoir été présent lors de son mariage avec le prince Harry. Pour rappel, cet ancien directeur de la photographie avait été contraint d’annuler sa venue suite à des problèmes de santé. En effet, Thomas Markle a été victime d’une crise cardiaque quelques jours avant la cérémonie. Ainsi, ses médecins lui ont fortement déconseillé de se rendre en Grande-Bretagne. Une décision qui aurait attristé sa fille.

Depuis, père et fille ne se parlent plus… Autant dire que la divulgation de ladite lettre n’a pas arrangé les choses. Pire encore, elle a provoqué la colère du prince Harry. Ce dernier a décidé de porter plainte contre le Mail on Sunday  qui l’avait dévoilée.

Thomas Markle, témoin clé ?

Alors que l’affaire est désormais entre les mains de la justice, Thomas Markle pourrait refaire parler de lui. Selon le Daily Mail, le père de Meghan Markle devrait témoigner… contre le duc et la duchesse de Sussex. Il aurait ainsi d’ores et déjà dévoilé à son avocat des SMS envoyés à sa fille peu avant son mariage. Des messages où il lui explique ne pas pouvoir voyager à cause de ses problèmes de santé. C’est le prince Harry qui lui aurait répondu. Celui-ci lui aurait reproché d’avoir blessé sa fille.

Thomas Markle lui aurait alors confié :

Je n’ai rien fait pour te blesser Meghan, ni qui que ce soit. Je suis désolé que ma crise cardiaque… soit un problème pour toi.

C’est sûr, les relations entre le père et la fille ne devraient pas s’arranger de sitôt !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,