Le prince Harry : Isolé et sans emploi, il peine à trouver ses repères à Los Angeles

Le prince Harry : Isolé et sans emploi, il peine à trouver ses repères à Los Angeles
Le prince Harry aurait beaucoup de mal à s'adapter à sa nouvelle vie à Los Angeles. Selon une source proche, le mari de Meghan Markle ne parviendrait pas à trouver ses repères en Californie, et serait "à la dérive".

En quittant le Royaume-Uni pour Los Angeles, après un bref passage au Canada, Meghan Markle et le prince Harry pensaient pouvoir profiter du style de vie californien. S’ils n’ont pas renoncé à leurs engagements, la crise sanitaire actuelle a évidemment freiné les activités du couple.

Une pause imposée qui a permis au fils de Lady Diana de savourer des moments avec son bébé Archie. À propos de ses journées de confinement, le prince Harry déclarait récemment :

Je peux avoir du temps avec ma famille – tellement de temps que j’en viens presque à culpabiliser. On doit chérir ces moments où on est juste en train de se rouler au sol, à rire (avec son fils). Inévitablement, une demi-heure plus tard, peut-être même un jour plus tard, il y aura toujours quelque chose à gérer impérativement.

En surface, tout semble donc aller pour le mieux pour la petite famille. Mais en coulisses, les choses ne seraient pas si simples à gérer pour le prince Harry. Une source vient à nouveau d’affirmer que le frère de William manque de repères en cette période marquée par l’incertitude générale.

Le prince Harry en manque de compagnie ?

Désormais séparé de sa famille, ce qui ne cesse de provoquer des polémiques au sein de la royauté, le jeune papa de 35 ans tournerait apparemment en rond dans la Cité des Anges. Tandis que Meghan Markle a retrouvé sa ville de coeur, et sa mère Doria Ragland, le petit-fils de la reine Elizabeth II serait quant à lui « à la dérive ». Le prince Harry aurait notamment beaucoup mal à digérer le torrent médiatique engendré par le Megxit. L’armée britannique, auprès de laquelle il est engagé, lui manquerait aussi énormément.

Une source proche interrogée par Vanity Fair, et citée par le Daily Mail, a déclaré à ce sujet :

C’est une période très étrange pour nous tous, mais je pense qu’il manque à Harry une structure à sa vie en ce moment. Il n’a pas d’amis à L.A. contrairement à Meghan et il n’a pas de travail.

Malgré ce sentiment d’isolement, le prince Harry peut tout de même compter sur le soutien de ses proches. Il ferait en effet tout pour ne pas perdre le contact avec ses collègues et amis de Grande-Bretagne. Par ailleurs, le frère du prince William « maintient une communication régulière » avec les différents organismes avec lesquels il collabore. Loin des yeux, mais pas loin du coeur…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,