Lady Diana : Quand elle se servait de ses enfants pour retrouver son amant

Lady Diana : Quand elle se servait de ses enfants pour retrouver son amant
Nouvelles révélations à propos de la défunte princesse de Galles. D'après le biographe Andrew Morton, la princesse Diana n'aurait pas hésité à utiliser ses deux fils comme couverture pour mieux cacher ses infidélités.

Le mariage entre le prince Charles et Diana Spencer n’aura jamais été heureux. Les futurs mariés, qui se connaissaient à peine, ne s’étaient vus qu’une dizaine de fois avant de se passer la bague au doigt. De plus, le cœur de l’héritier du trône d’Angleterre appartenait déjà à Camilla Parker-Bowles, le grand amour de sa vie.

Prince Charles et Lady Diana
Prince Charles et Lady Diana @ Getty Images

Durant ses 15 ans de mariage, le prince Charles n’a jamais coupé les ponts avec Camilla Parker-Bowles, également mariée de son côté. Il faisait d’ailleurs preuve de peu de précautions puisque son épouse a rapidement découvert le pot-aux-roses peu après leur union.

Des époux infidèles

Lors de son interview historique de 1995 accordée à Martin Bashir, pour laquelle elle aurait été manipulée, Lady Diana avait évoqué l’infidélité de son mari. Ce qui l’aurait poussée dans les bras de James Hewitt, son professeur d’équitation. Ce dernier a même été suspecté à l’époque d’être le père biologique du prince Harry.

Andrew Morton est intervenu dans le documentaire diffusé sur Channel 4, Comment la mort de Diana a façonné William et Harry. Et le biographe a révélé que la princesse rebelle n’aurait pas hésité à se servir de ses enfants comme « couverture » pour profiter de quelques instants réjouissants avec son amant :

Elle voyait James afin d’apprendre aux garçons à monter, puis le sou est tombé.

D’après l’écrivain, apprendre à monter à cheval était une excuse parfaite pour permettre à Lady Di de s’échapper momentanément dans les bras d’un autre. Cependant, le prince William aurait pas été dupe des agissements de sa mère. Ce qui l’aurait beaucoup peiné :

William savait que c’était un mensonge.

Le fils aîné aurait préféré ne plus lui parler « pendant quelques jours parce qu’il était tellement bouleversé par cette tromperie ».

Lady Diana et les princes Harry et William en août 1995
Lady Diana et les princes Harry et William en août 1995 @ Johnny Eggitt/AFP

La trahison de James Hewitt

C’est lors d’une réception à l’été 1996 que Lady Diana fait la connaissance de James Hewitt, un capitaine de la garde royale. Et le courant entre eux passe instantanément.

Après les flatteries habituelles et autres mondanités du genre, la princesse confie à James Hewitt sa peur des chevaux. C’est donc tout naturellement que celui qui est également en charge des écuries royales lui propose alors de lui donner des cours particuliers d’équitation.

Princesse Diana et James Hewitt lors d'un championnat de polo
Princesse Diana et James Hewitt lors d’un championnat de polo @ Getty Images

Leur relation va durer près de cinq ans, jusqu’à ce que le cavalier trahisse sans crier gare la princesse des cœurs. Car pour 5 millions d’euros, James Hewitt a accepté sans scrupule de raconter dans les moindres détails son histoire d’amour avec Lady Diana à Anna Pasternak. Cette dernière a retranscrit ses confidences dans le livre Princess in love.

Désormais âgé de 62 ans, James Hewitt a visiblement très mal investi ses millions. Comme l’a dévoilé le Daily Mail en mars dernier, il travaille actuellement en tant que jardinier dans une copropriété où il réside avec sa mère, pour un salaire de 4000 livres sterling par an. À savoir un peu moins de 400 euros par mois.

Acculé, l’ancien soldat a même mis en vente quelques-unes des lettres d’amour qu’il avait échangées avec Lady Di. Et ce, pour la coquette somme de 211 000 euros.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , ,