Elizabeth II : La reine va se faire vacciner publiquement contre le Covid-19 pour montrer l’exemple

Elizabeth II : La reine va se faire vacciner publiquement contre le Covid-19 pour montrer l’exemple
La reine Elizabeth II et son mari, le prince Philip vont se faire vacciner contre le Covid-19 dans les prochaines semaines et vont le faire publiquement afin d'encourager le plus grand nombre à se faire vacciner.

C’est un geste fort. La reine Elizabeth II et le prince Philip vont se faire vacciner dans les prochaines semaines contre le Covid-19. Ils recevront le vaccin Pfizer-BioNTech qui vient d’être autorisé par les autorités sanitaires britanniques. La campagne de vaccination doit début mardi 8 décembre.

C’est la presse britannique qui l’a révélé le 5 décembre. Elle a également indiqué que si la reine et le prince Philip recevaient ce vaccin en priorité, ce n’était pas à cause d’un traitement de faveur mais en raison de leur grand âge. À 94 ans pour Elizabeth II et 99 ans pour le prince Philip, le couple royal est en effet dans les personnes les plus à risque face au coronavirus.

L’exemple à suivre

Selon Mail on Sunday, cette vaccination va de plus être rendue publique. Un choix destiné à encourager le plus grand nombre à se faire encourager et à suivre l’exemple de la famille royale. Des militants anti-vaccins militent en effet activement afin de discréditer le vaccin anti-coronavirus, attisant les craintes des autorités.

La reine remplit ainsi une fois encore son rôle de symbole et de phare de la population britannique en montrant la bonne direction à suivre. Des célébrités britanniques du monde du cinéma ou de la chanson se sont engagées elles aussi en faveur du vaccin.

Les anciens présidents américains engagés eux aussi

Avant elle, une initiative semblable a été vue aux États-Unis, patrie par excellence des complotistes et anti-vaccins.

Barack Obama @Reuters
Barack Obama @Reuters

Les anciens présidents Bill Clinton, Georges Bush et Barack Obama ont eux aussi promis de se faire vacciner contre le coronavirus publiquement afin de montrer l’innocuité du produit et son bien-fondé dans la lutte contre cette maladie qui a tué plus de 282 000 personnes aux États-Unis. Joe Biden, le nouveau président élu, a également déclaré qu’il ferait de même dès que le vaccin sera disponible.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,