Affaire Epstein : cette révélation qui met à nouveau en cause le prince Andrew

Affaire Epstein : cette révélation qui met à nouveau en cause le prince Andrew
Dans une interview datée de 2015, Donald Trump mentionnait explicitement le prince Andrew et l'île de Jeffrey Epstein. Une nouvelle affaire problématique pour le fils de la reine d'Angleterre.

C’est une nouvelle affaire qui pourrait bien provoquer des remous du côté de Buckingham Palace. Dans l’affaire Epstein, le prince Andrew se retrouve à nouveau en première ligne, en raison d’une ancienne interview qui fait un retour dans l’actualité.

Le prince Andrew, un habitué de l’île ?

C’est une interview réalisée en 2015 et qui vient d’être ressortie par le média Tatler. A l’époque, Donald Trump est interrogé par Bloomberg sur les rumeurs de trafic et d’agressions sexuelles qui auraient lieu sur l’île de Jeffrey Epstein. La réponse de celui qui occupe désormais la Maison-Blanche est alors sans équivoque.

Cette île était vraiment un endroit malsain, ça ne fait aucun doute, demandez au prince Andrew, il vous le dira. C’était un endroit très malsain.

Le prince Andrew dans la tourmente

Le prince Andrew se trouve dans la tourmente médiatique ces derniers mois. Alors qu’il refuse toujours de témoigner aux Etats-Unis dans le cadre de l’enquête, il est directement accusé par Virginia Roberts Giuffre, une victime de Jeffrey Epstein. Selon les données de vols, le prince Andrew se serait rendu au moins une fois sur l’île, mais un membre du personnel estime qu’il y serait allé à plusieurs reprises.

En février dernier, la principale procureure des îles Vierges, Denise George, avait fait part d’un nouveau témoignage accablant pour lui.

Un employé m’a dit qu’il avait vu le prince Andrew sur un balcon à Little St. James en train de tripoter les filles en plein air. Il a dit qu’il se souvenait avoir marché vers lui et lui avoir dit : ‘Bonjour, Votre Altesse.

Donald Trump mêlé à l’affaire lui aussi ?

Donald Trump se trouve lui aussi au cœur de la polémique. Il a en effet souhaité bonne chance à Ghislaine Maxwell, l’ancienne collaboratrice de Jeffrey Epstein. Celle-ci est notamment accusée de trafic sexuel de mineurs. Selon certaines sources, la franco-britannique pourrait être en possession de vidéos particulièrement compromettantes. Or, tout comme le prince Andrew ou encore Bill Clinton, Donald Trump fait partie des personnalités qui ont été régulièrement associées au duo. Les médias anglophones spéculent régulièrement sur le fait qu’elle pourrait diffuser les vidéos pour négocier un accord avec les autorités.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : , ,