Stéphane Bern : son appel pour des vacances « bleu blanc rouge »

Stéphane Bern : son appel pour des vacances « bleu blanc rouge »
Stéphane Bern a lancé un appel national pour aider à la relance de l'économie française mais aussi le patrimoine national. De quoi préparer vos vacances ?

Après plusieurs semaines de confinement, l’économie française tire la langue. Les hôtels, restaurants, bars, musées et châteaux n’ont plus de recettes et se retrouvent donc en difficulté. Bien sûr, toutes les restrictions n’ont pas été levées et il est ainsi impossible de se déplacer à plus de 100 kilomètres de son lieu de résidence. Mais, alors que de nombreuses personnes préparent leurs vacances pour juillet et août, Stéphane Bern a lancé un grand appel national.

Stéphane Bern demande de la solidarité

L’animateur a passé une période difficile alors que plusieurs de ses proches sont morts pendant l’épidémie. Mais il tente de se projeter vers la suite en s’appuyant sur un sujet qui lui tient à cœur, le patrimoine national. Interrogé par BFMTV, il a lancé un grand appel à des vacances « bleu blanc rouge », relaie Voici.

On garde toujours les visites proches de chez nous pour le moment de la retraite, mais c’est le moment de les visiter. D’abord parce qu’on a 100 kilomètres autour de nous pour aller découvrir la culture, l’art, la beauté, le patrimoine à portée de main, et puis […] parce que notre pays est extraordinaire

a détaillé Stéphane Bern. Pour appuyer cette incitation à la solidarité nationale, le chargé de mission patrimoine d’Emmanuel Macron a fait la promotion du hashtag #CetEteJeVisitelaFrance.

Je pense qu’il faut palier à l’absence de tous les visiteurs – la France habituellement reçoit 90 millions de visiteurs étrangers, cette année, ils ne seront pas là -, donc il va falloir qu’on soit présent partout. Parce que la visite du patrimoine et de tous nos trésors touristiques dopent l’économie dans les territoires. Et en même temps, il a un cercle vertueux : si vous allez visiter du patrimoine de proximité, vous participez à sa restauration, ensuite on peut faire des travaux, on peut embellir, et en même temps vous dopez l’économie locale.

Pour lui, visiter local le patrimoine français serait tout simplement un « geste citoyen ». Reste à savoir si son appel sera entendu par les Français.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :