Yannick Agnel accusé de viol sur mineure : L’ancien nageur a reconnu « la matérialité des faits »

Yannick Agnel accusé de viol sur mineure : L’ancien nageur a reconnu « la matérialité des faits »
Accusé de viol sur mineure, Yannick Agnel a reconnu "la matérialité des faits qui lui sont reprochés" lors de sa garde à vue. Une affaire qui est loin d'être terminée.

Mis en examen pour viol et agression sexuelle sur mineure a été placé en garde à vue pendant 48 heures. Une garde à vue pendant laquelle il est passé aux aveux. En effet, Edwige Roux-Morizot, procureure de la République de Mulhouse, a indiqué, ce lundi 13 décembre 2021, que l’ancien nageur avait reconnu « la matérialité des faits qui lui sont reprochés ».

C’est lors d’une conférence de presse en présence de plusieurs médias que la procureure de la République de Mulhouse en a dit un peu plus sur cette affaire qui a bouleversé le monde de la natation. Ainsi, elle a précisé :

Il précise qu’il n’avait pas le sentiment qu’il y a eu contrainte. Si les faits sont constitutifs de viol c’est parce que vous n’ignorez pas qu’il existe une différence d’âge très importante entre les 13 ans de la victime et les 24 ans de Yannick Agnel.

Qui est la victime ?

La victime se nomme Naome Horter. Cette dernière est la fille de Lionel Horter, qui n’est autre que l’ancien entraîneur du nageur à la retraite. La jeune fille avait 13 ans au moment des faits, qui remontent à 2016. Ainsi, Edwige Roux-Morizot a révélé qu’il y a aurait eu plusieurs agressions, en France mais également à l’étranger. « Cela s’est aussi produit en Thaïlande, à Rio, et à Tenerife je crois. Ce qui tend à penser qu’il y a eu plusieurs faits. Tous les faits se sont déroulés sur l’année 2016 ». A noter que Yannick Agnel a confié ne pas avoir « eu le sentiment de placer cette femme sous contrainte. Il le regrette. »

Yannick Agnel : ce que l'on sait des accusations de violqui visent l'ancien nageur
Yannick Agnel @DR

Yannick Agnel présumé innocent

S’il n’a pas été placé en détention provisoire, Yannick Agnel est actuellement sous contrôle judiciaire. Autrement dit, il ne peut pas quitter la petite couronne parisienne. Il ne peut bien évidemment pas entrer en contact avec la victime, ni avec son agent.

La procureure de la République de Mulhouse a toutefois précisé que l’ancien nageur était toujours présumé innocent « même s’il a reconnu la matérialité des faits ».

En effet, l’enquête est loin d’être terminée puisque d’autres auditions doivent avoir lieu.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :