Romain Grosjean : Il raconte l’expérience de mort imminente qu’il a vécue lors de son accident

Romain Grosjean : Il raconte l’expérience de mort imminente qu’il a vécue lors de son accident
Romain Grosjean, tout juste retraité de Formule 1, a raconté l’expérience de mort imminente vécue lors de son terrible accident en novembre 2020 à RTL le 19 février 2021.

C’est un accident qui a marqué tant il était impressionnant. Lors de ce qui restera son dernier Grand Prix de F1, Romain Grosjean est resté prisonnier des flammes durant 28 longues secondes. Et s’il s’en est miraculeusement sorti vivant, avec uniquement des brûlures au niveau des mains, le pilote a vécu une expérience de mort imminente.

Et Romain Grosjean, invité plus de deux mois après les faits sur RTL, s’est confié sur celle-ci :

Ça a été un moment où j’étais en paix avec moi-même, explique le mari de Marion Jollès, qui s’en est tiré avec des brûlures aux mains. Le corps se relâche presque un petit peu et… ouais, vraiment presque au bout à se relâcher, à se laisser aller, à être en paix avec soi-même, et à ne pas partir stressé ou tendu ou énervé. Je pense que pour mon cerveau, c’était aussi un peu un bouton « reset ».

La pensée de ses enfants l’a obligé à se battre

Mais ce qui a empêché le pilote de lâcher prise, c’est clairement sa famille :

J’ai pensé à mes trois enfants et j’ai dit : non, ce n’est pas possible (…) Il faut que je trouve une solution.

Et le sportif a raconté comment il avait étrangement donné un nom à sa mort qui venait :

Sur le coup, je l’ai appelée Benoît. Ça n’a aucun rapport avec qui que ce soit que je connais, vraiment. Vous savez, la mort, personne n’est revenu pour nous dire comment c’était. C’est une notion qu’on connait tous, avec laquelle on vit tous les jours. Mais ce n’est pas tous les jours qu’on se retrouve… Pour moi, je me suis retrouvé à 10 centimètres de la mort. J’ai besoin de mettre des chiffres et des mots dessus, de l’appeler et de la matérialiser.

Des nouveaux défis pour Romain Grosjean

Depuis l’accident, Romain Grosjean a heureusement bien récupéré même si sa main gauche le fait toujours souffrir :

C’est vraiment au niveau de la main gauche qu’il y a le plus de blessures. Ce n’est pas agréable, ça tire, ça pique, ça gratte. Mais je ne vais pas me plaindre, et puis on sait que, dans peut-être six mois, ça ira mieux.

Romain Grosjean et Marion Jollès après l'accident @Instagram
Romain Grosjean et Marion Jollès après l’accident @Instagram

En attendant, Romain Grosjean s’est trouvé un nouveau défi à préparer, une participation au championnat nord-américain IndyCar en 2021 !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :