Roland-Garros : Un match truqué pendant le tournoi ? Une joueuse placée en garde à vue !

Roland-Garros : Un match truqué pendant le tournoi ? Une joueuse placée en garde à vue !
Une joueuse de tennis russe a été interpellée en plein Roland-Garros suite à une enquête qui a été ouverte le 1er octobre dernier pour corruption sportive et escroquerie en bande organisée.

Ce jeudi 3 juin 2021, une joueuse de tennis russe a été interpellée à Paris dans une enquête sur des soupçons de paris truqués. On la soupçonne notamment d’avoir fait exprès de perdre un jeu lors d’un match en double de l’édition 2020 de Roland-Garros.

Deux doubles fautes grossières dans un jeu

C’est une histoire qui ne va pas faire que du bien au tennis. En effet, ce jeudi 3 juin 2021, une joueuse a été interpellée à Paris dans une enquête sur des soupçons de paris truqués. D’après les informations du Parisien, il s’agit de Yana Sizikova, 26 ans et 101e joueuse mondiale au classement WTA en double. La jeune femme a été placée en garde à vue dans le cadre de l’enquête ouverte le 1er octobre pour « corruption sportive » et « escroquerie en bande organisée », a précisé le parquet.

De son côté, la Fédération française de tennis (FFT), organisatrice de Roland-Garros, a confirmé l’arrestation de la joueuse. En revanche, elle ne peut pas parler de l’affaire en cours puisqu’il y a une enquête qui se poursuit. Ce que l’on peut vous dire en revanche, c’est que les enquêteurs s’intéressent notamment à une rencontre précise. Il s’agit d’un match de double lors de l’édition 2020.

Associée à Madison Brengle, Yana Sizikova affrontait la paire roumaine Andreea Mitu et Patricia Maria. Les soupçons se porteraient particulièrement sur le cinquième jeu du deuxième set. Un jeu un peu bâclé de la part de la Russe, qui a notamment fait deux doubles fautes grossières.

Des sommes anormalement élevées

Mais si ça peut arriver dans le jeu, ce sont les sommes anormalement élevées, de l’ordre de plusieurs dizaines de milliers d’euros pariées, qui ont mis la puce à l’oreille des inspecteurs. Reste à savoir maintenant si la joueuse était complice ou non.

Pour rappel, le tennis est occasionnellement frappé par des soupçons de matches truqués. Mais d’habitude, cela concerne des tournois professionnels de deuxième, voire de troisième catégorie. Ici, c’est un match à Roland-Garros 

Plus sur le sujet