Nacer Bouhanni victime de racisme sur les réseaux sociaux, il n’en peut plus !

Nacer Bouhanni victime de racisme sur les réseaux sociaux, il n’en peut plus !
Nacer Bouhanni a reçu, via les réseaux sociaux, des messages d’insultes racistes suite à une course. Aujourd'hui, il n'en peut plus et a décidé de réagir contre les haineux du net.

Lors d’un entretien avec nos confrères de L’Equipe, Nacer Bouhanni a fait part de son ras-le-bol concernant les insultes qu’il reçoit sur les réseaux sociaux. Victime de nombreuses insultes racistes depuis son sprint polémique de Cholet-Pays-de-Loire, le sprinteur d’Arkéa Samsic en a marre de subir. Il a alors décidé de réagir et de porter plainte.

Nacer Bouhanni victime de racisme sur les réseaux sociaux, il n'en peut plus !
Nacer [email protected]_Samsic

Nacer Bouhanni, victime d’insultes racistes

Depuis quelques jours, le racisme a refait surface dans le monde du sport. Dans un premier temps, dans le milieu du football. Le défenseur français de Valence, Mouctar Diakhaby, a quitté le terrain après avoir été victime d’insultes racistes de la part d’un de ses adversaires de Cadix.

Nacer Bouhanni doit lui aussi faire face à des insultes du même genre. Le 21 mars dernier, le coureur de l’équipe d’Arkea Samsic a été déclassé d’une course pour avoir décalé le Britannique Jake Stewart le long des barrières. Le Français est notamment accusé d’avoir tassé un autre coureur contre la barrière. Cette action est plutôt très dangereuse quand on connaît la vitesse à laquelle vont les sprinteurs.

Depuis cet incident, Nacer Bouhanni a reçu de nombreux messages. Des commentaires et injures racistes à l’encontre du coureur français. Suite à cette haine incessante sur les réseaux sociaux, le cycliste a décidé d’en parler ouvertement et de signifier son ras-le-bol.

Il va porter plainte contre les auteurs des insultes

Depuis de nombreuses années, Nacer Bouhanni doit faire face au racisme. S’il n’en a jamais parlé, c’est parce qu’il ne voulait pas se victimiser. Mais aujourd’hui, ça va beaucoup trop loin et c’est pour cela qu’il a décidé d’agir. Le coureur français va sévir et porter plainte contre l’ensemble des personnes qui ont pu lui envoyer des messages racistes :

C’est comme une cicatrice, qui est fermée, et là en fait elle s’est rouverte petit à petit au fil des jours, et c’est ça qui fait mal. Si ça n’avait duré que deux ou trois jours, et que ça avait été 10-15 messages, ce qui m’est déjà arrivé, je n’aurais rien dit, mais quand votre téléphone sonne sans cesse et que vous avez des amis qui vous envoient

Pour rappel, la loi définit l’injure raciste comme toute expression outrageante, terme de mépris ou invective adressé à une personne ou à un groupe à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée. Lorsqu’elle est publique, il y a une sanction plus lourde. L’auteur du post, encourt jusqu’à 1 an de prison et  45.000 € d’amende.

Il faut absolument que les insultes sur les réseaux sociaux cessent, et porter plainte, signaler les messages sont un excellent début. Si vous êtes une victime, n’hésitez pas à en  parler.

L’UCI soutient Nacer Bouhanni

Suite à ses propos dans L’Equipe, le sprinteur d’Arkea Samsic a été soutenu, ce mercredi 7 avril 2021, par l’Union Cycliste Internationale. Dans un communiqué, l’UCI a expliqué qu’elle condamnait fortement les attaques à caractère raciste qu’a pu subir le coureur français :

Quelle que soit la gravité de la faute commise par le coureur français – laquelle a d’ailleurs poussé l’UCI à saisir sa commission disciplinaire et à demander l’imposition de sanctions à l’encontre de ce dernier -, rien ne justifie en effet les insultes dont il a été la victime les jours suivant le geste qui lui est reproché, est-il précisé. L’UCI tient à réaffirmer son engagement inconditionnel contre toute forme de discrimination, quels qu’en soient les motifs

Evidemment, Nacer Bouhanni a également pu compter sur le soutien de plusieurs coureurs. C’est notamment le cas du sprinteur Jake Stewart (Groupama-FDJ), qui a publié un message de soutien à son collègue.
Nous aussi à la rédaction de Star Mag on apporte notre support au coureur français. En effet, que ce soit dans le sport ou dans la vie, la racisme ne doit pas avoir sa place.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :