Mort de Diego Maradona : Encore des polémiques, son médecin visé par une enquête pour homicide volontaire !

Mort de Diego Maradona : Encore des polémiques, son médecin visé par une enquête pour homicide volontaire !
L’ancien footballeur de légende Diego Maradona est mort le 25 novembre 2020 d’une crise cardiaque. Et les polémiques autour de son décès ne cessent d’apparaître. C'est cette fois son médecin personnel qui est poursuivi pour négligence.

Les Argentins veulent le fin mot de l’histoire du décès de Diego Maradona. Cet ancien joueur de football, vénéré dans son pays d’origine, est mort le 25 novembre à son domicile à l’âge de 60 ans.

Si des addictions à la drogue et aux médicaments, notamment celle à la cocaïne ont détruit le corps de Diego Maradona, des doutes planent sur sa mort. Quelque chose aurait-il pu être fait pour prévenir ce décès prématuré ?

Une enquête ouverte

Manifestement, certains y croient assez fort pour ouvrir une enquête à l’encontre du médecin de l’ancien footballeur. Ce dernier, Leopoldo Luque, est poursuivi pour homicide involontaire. C’est le média sportif Marca qui a révélé cette information le 29 novembre.

Le médecin est poursuivi pour négligence, ce qui aurait pu provoquer la mort de Diego Maradona. Dix jours avant son décès, l’ancien footballeur avait en effet été opéré d’un hématome sous-dural à la tête, c’est-à-dire d’une poche de sang sous la peau.

À la suite de cela, il devait être très suivi et recevait un traitement médicamenteux. Mais deux des filles de Diego Maradona ont remis en question ce traitement prescrit par Leopoldo Luque le 28 novembre, ce qui a provoqué l’ouverture de l’enquête.

D’autres polémiques sur la mort de Diego Maradona

Le médecin s’est pourtant défendu de toute négligence après une perquisition à domicile. Il a déclaré que Diego Maradona avait jusqu’aux derniers instants de sa vie un problème avec l’alcool et les médicaments. Il a dit avoir perdu un ami et pas seulement un patient.

Diego Maradona
Diego Maradona @SipaPress

Ce n’est pas la première polémique qui émerge puisque l’avocat de Diego Maradona a également demandé l’ouverture d’une enquête. Et ce, contre les ambulanciers venus chercher le footballeur, arguant qu’ils avaient mis une demi-heure à venir. Après recherches, l’ambulance n’a finalement mis que 11 minutes à parvenir au domicile de l’ancien joueur de football.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :