Michael Schumacher : l’ancien champion de F1 décrit comme « une brute qui faisait des saloperies »

Michael Schumacher : l’ancien champion de F1 décrit comme « une brute qui faisait des saloperies »
Michael Schumacher est souvent considéré comme une véritable légende du sport automobile. Mais son image vient d'être écornée par un journaliste spécialisé.

Michael Schumacher est toujours hospitalisé en Suisse après son tragique accident en 2013. Récemment encore, il était considéré comme un « patient à haut risque », en raison de la pandémie de coronavirus. Mais, derrière le champion, se trouverait un homme au comportement parfois trouble.

Michael Schumacher attaqué par un journaliste

Michael Schumacher possède l’un des plus grands palmarès du sport automobile. Septuple champion du monde de Formule 1, vainqueur de 91 Grand Prix au cours de sa carrière… Difficile de faire mieux. Mais, le CV ne fait pas forcément l’homme. C’est ce qu’explique Johnny Rives, un ancien grand journaliste qui a suivi beaucoup de Grand Prix de Formule 1 pour l’Equipe.

Au cours de sa carrière, il a vu plusieurs grands champions disparaître, comme Ayrton Senna en 1994. 

On est resté à l’antenne sans pouvoir dire un mot. Avec Prost, on était anéantis. On avait tout de suite vu qu’il était mort…

s’est-il souvenu dans les colonnes du quotidien sportif. Mais le journaliste a aussi vu l’explosion de Michael Schumacher au plus haut niveau. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il jette un regard dur sur l’Allemand.

Lui, c’était une brute qui faisait des saloperies aux autres. En Hongrie, il avait balancé Barrichello contre un mur. (…) Il était détestable, prétentieux. Je l’interviewais, le lendemain je le croisais, il tournait la tête. Il avait une très haute estime de sa personne. Un jour qu’il venait de planter sa voiture à Monaco, Lauda m’avait soufflé ‘Only human !’ (‘Seulement humain !’), c’était ironique bien sûr.

Un orgueil que l’on associe souvent avec les plus grands champions. Pour le meilleur et pour le pire.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :