Dimitri Payet : Il pousse un gros coup de gueule après son agression !

Dimitri Payet : Il pousse un gros coup de gueule après son agression !
Victime d’un jet de bouteille le 21 novembre lors du match de la 14e journée de Ligue 1 entre l’OL et l’OM, Dimitri Payet a exprimé son ras-le-bol dans une tribune.
Toujours marqué par le projectile qu’il a reçu sur la tête lors de la rencontre entre l’Olympique lyonnais et l’Olympique de Marseille, Dimitri Payet a publié une tribune dans Le Monde à ce sujet. Le joueur s’y est posé des questions. Il en est même venu à se demander s’il était prudent pour sa santé de poursuivre sa carrière de footballeur.

Dimitri Payet pousse un gros coup de gueule

Depuis la reprise du championnat de Ligue 1, des scènes de violence se multiplient dans les stades. Malgré lui, Dimitri Payet est souvent impliqué. On se souvient tous du 21 novembre dernier. En effet, quelques minutes après le coup d’envoi de la rencontre entre l’Olympique lyonnais et l’Olympique de Marseille, le joueur s’est pris une bouteille d’eau en plein visage.

Résultat : match arrêté et gros imbroglio entre l’arbitre et les deux clubs. Si l’auteur du jet et le club ont eu une sanction, le footballeur a exprimé son ras-le-bol face à ce type d’incidents dans les stades.

Dans une tribune publiée par Le Monde, Dimitri Payet a rappelé qu’il est la principale victime de l’incident qui a conduit à l’arrêt définitif du match OL-OM le 21 novembre. Il estime qu’en tant que victime, il n’est pas assez protégé par les instances professionnelles :

J’ai été autant blessé par la bouteille que par l’impression d’être le responsable des violences et de l’arrêt du match. Je dis stop ! Ce n’est pas le préfet qui se trouve sur le terrain, ni le procureur, ni le délégué de la Ligue, ni les présidents de Nice, de Lyon ou de Marseille. Ce sont les joueurs, c’est nous qui morflons.

Dimitri Payet prêt à arrêter sa carrière ?

Très remonté contre les instances décisionnelles, Dimitri Payet ne veut pas que sa prise de parole ne serve à rien. D’ailleurs, pour montrer son exaspération, il s’est posé la question de la suite de sa carrière. En effet, à ce jour, le joueur de l’Olympique de Marseille a peur de tirer les corners. Doit-il alors arrêter de les tirer ? Ou doit-il tout simplement arrêter sa carrière ?

De nouvelles mesures ont été annoncées après les récents incidents visant notamment Dimitri Payet en Ligue 1. Les bouteilles en plastique, projectiles qui avaient touché le joueur de l’OM à Lyon, vont notamment être interdites dans les stades, au plus tard le 1er juillet 2022. Mais ce n’est pas tout. Un match sera systématiquement et définitivement interrompu lorsqu’un joueur ou un arbitre sera blessé par un projectile lancé depuis les tribunes.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :