Affaire Paul Pogba : le témoignage effrayant du footballeur devant la police !

Affaire Paul Pogba : le témoignage effrayant du footballeur devant la police !
Alors que son frère Mathias et quatre autres suspects ont été mis en examen il y a peu, un témoignage de Paul Pogba a fuité ce lundi 19 septembre dans les médias.

Décidément, il ne passe pas un jour, sans qu’on parle de l’affaire Paul Pogba. Ce lundi 19 septembre 2022, nos confrères du journal Le Monde ont dévoilé de nouveaux éléments. Des extraits du témoignage du joueur de la Juventus Turin, ont été dévoilés au grand jour. Explications.

Mathias Pogba mis en examen et incarcéré

Depuis la fin du mois d’aout, les médias ne cessent de parler de l’affaire Pogba. Pour rappel, le 27 de ce mois, Mathias, le petit frère de Paul, publie une vidéo sur son compte TikTok. Dans celle-ci, il promet aux internautes de faire des révélations sur le joueur de la Juventus Turin. Il l’accuse notamment de trahison, mais aussi d’une tentative de maraboutage sur son coéquipier, Kylian Mbappé. Des déclarations jugées diffamatoires par le footballeur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mathias Pogba (@mathiaspogbaofficial)

Ce dernier d’ailleurs, s’est empressé de réagir par le biais de ses avocats. Ces derniers, ont ainsi révélé que leur client était victime de chantage. Et que des malfaiteurs lui réclamaient pas moins de 13 millions d’euros. Et depuis ce jour-là, l’enquête avance à une vitesse phénoménale. Par exemple, ce samedi 17 septembre, Mathias Pogba a été mis en examen. Pour des chefs d’extorsion en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs en vue de préparation d’un crime.

Le 19 mars, un cauchemar pour Paul Pogba

Évidemment, Mathias Pogba, n’est pas le seul à être impliqué dans cette affaire. En plus du frère de Paul, quatre autres suspects ont également été mis en examen et incarcérés. De son côté, le joueur de la Juventus Turin, a été placé sous protection policière en Italie. Il faut dire que les détails racontés par le champion du monde 2018 aux enquêteurs, sont incroyables. Le 19 mars 2022, il ne s’attendait pas à vivre un tel cauchemar.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paul Labile Pogba (@paulpogba)

Avant que Paul Pogba ne se rende au rassemblement de l’équipe de France, il passait tranquillement cette journée avec l’un de ses amis d’enfance. Mais au moment d’aller à l’hôtel, plusieurs hommes l’ont conduit à un appartement à Chanteloup-en-Brie. Une fois sur place, il a été forcé d’éteindre son téléphone, qui lui a ensuite été confisqué. Devant lui, deux hommes cagoulés et lourdement armés.

J’avais peur. Les deux gars ont rebraqué leurs armes sur moi. Du coup, en étant braqué ainsi sous la menace, je leur ai dit que j’allais payer. Ils criaient : ‘Ta gueule, baisse les yeux’. (…) L’un des deux cagoulés a parlé à l’oreille de Roushdane (l’un des cinq suspects incarcérés, NDLR). Quand les gars cagoulés repartent, Roushdane m’a dit qu’il fallait que je les paye, sinon on était tous en danger

Paul Pogba accepte de payer ses maîtres chanteurs

L’objectif des maîtres-chanteurs ? Récupérer 13 millions d’euros, dont 3 millions d’euros en espèces, pour une protection assurée ces dernières années. Apeuré, Paul Pogba accepte de payer ses maîtres chanteurs. Malheureusement pour lui, sa banque n’a pas accepté le retrait des fonds. Finalement, il a versé 100 000 euros à ses agresseurs. Par la suite, il a demandé à sa banque italienne de réaliser un virement de 13 millions d’euros sur un compte à Dubaï.

Mais finalement, Paul Pogba, s’est rétracté au dernier moment. Se tournant vers la police plutôt que de céder à ses maîtres chanteurs. Et désormais, c’est à la justice de se charger de faire éclater la vérité. La police cherche la tête pensante de l’affaire. En effet, l’enquête avance que parmi les personnes mises en examen, plusieurs expliquent avoir subi des pressions. Affaire à suivre…

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :