Affaire de la sextape de Mathieu Valbuena : Karim Benzema condamné à un an de prison avec sursis

Affaire de la sextape de Mathieu Valbuena : Karim Benzema condamné à un an de prison avec sursis
Ce mercredi 24 novembre 2021, Karim Benzema a été reconnu coupable de complicité de tentative de chantage contre son ancien équipier en équipe de France Mathieu Valbuena.

Mauvaise nouvelle pour Karim Benzema. Le joueur du Real Madrid a été reconnu coupable de complicité de tentative de chantage envers Mathieu Valbuena. Il écope donc d’un an de prison avec sursis et 75 000 euros d’amende. Explications.

Karim Benzema condamné par le tribunal correctionnel de Versailles

Karim Benzema est coupable. C’est en tout cas ce que la justice a déclaré, ce mercredi 24 novembre 2021. Il a notamment été condamné à un an de prison avec sursis et 75.000 euros d’amende. D’après le tribunal correctionnel de Versailles, l’attaquant du Real Madrid  s’est personnellement impliqué, via des subterfuges et de mensonges, pour convaincre son coéquipier de se soumettre au chantage.

L’attaquant du Real Madrid, qui était absent du procès, n’a pas non plus assisté au délibéré du tribunal correctionnel de Versailles. En effet, Karim Benzema doit jouer dans la soirée un match de Ligue des champions sur la pelouse du Sheriff Tiraspol, en Moldavie. Pour autant, il a déjà signifié à ses avocats qu’il allait faire appel de cette décision. Et cette fois-ci, il sera présent pour se défendre.

Les avocats de Karim Benzema font appel

Lors de l’audience, les avocats de Karim Benzema avaient plaidé la relaxe. Arguant notamment que l’élément intentionnel de l’infraction qui lui était reprochée n’était pas caractérisé. Ainsi, c’est donc tout naturellement, qu’ils ont décidé de faire appel à la décision. Quelques minutes après l’annonce de la peine, Mes Cormier et Vey ont réagi. Sonnés, ils n’ont pas mâché leurs mots à l’égard du tribunal. Pour eux, c’est une décision complètement contradictoire :

La réaction est une réaction de colère devant une décision qui est parfaitement contradictoire, il a été clairement énoncé par le tribunal que Benzema n’était pas au courant des manoeuvres préalables, et à la fin, on nous dit qu’il ne pouvait ne pas savoir, sans preuves. On le condamne à une peine sévère, injuste. On est sidérés par ce jugement. L’appel s’impose, Karim Benzema sera innocenté car il n’a rien à se reprocher.

Karim Benzema exclu de l’équipe de France ?

L’avenir de Karim Benzema en équipe de France ne s’est pas assombri avec sa condamnation à un an de prison avec sursis et 75.000 euros d’amende. En effet, comme il l’avait dit début novembre, Noël Le Graët reste droit dans ses bottes. Pour lui, le verdict  du tribunal correctionnel de Versailles ne remettait pas en cause l’avenir de «KB9» en sélection. Pour le président de la FFF, les choses sont claires. Le sélectionneur, Didier Deschamps a les mains libres.

Une prise de position qui soulagera l’intéressé et tous les amateurs de foot. Quant aux critiques que pourrait subir la FFF en adoptant cette position, Noël Le Graët les balaie rapidement : « Des critiques, j’en ai eu dans ma vie. J’ai 80 ans bientôt et je suis encore debout. J’ai un peu d’expérience… et je ne parle pas d’âge ».

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :