Sophie Marceau « pas triste » de la mort de Jean-Paul Belmondo : Elle s’explique

Sophie Marceau « pas triste » de la mort de Jean-Paul Belmondo : Elle s’explique
En 1984, Sophie Marceau donnait la réplique à Jean- Paul Belmondo dans "Joyeuses Pâques". La comédienne a donc bien connu ce monstre sacré du cinéma français. Pourtant, elle affirme ne pas avoir été "très triste" par sa mort... et ce, pour une raison bien précise !

Le 9 septembre dernier, le monde du cinéma rendait un dernier hommage à un monstre sacré du septième art : Jean-Paul Belmondo. De Guillaume Canet à Jean Dujardin, en passant par Jean-Paul Rouve, nombreux sont ceux qui ne cachaient pas leur émotion lors de l’hommage national rendu aux Invalides.

Sophie Marceau a elle aussi bien connu le comédien. En 1984, ils se sont donné la réplique dans le film Joyeuses Pâques. Un long-métrage où elle incarne une jeune femme qui se fait passer pour la fille du personnage interprété par Jean-Paul Belmondo. Autant dire que l’inoubliable Vic dans La Boum a bien connu le comédien.

« On regrette les gens qui partent, mais il est toujours là »

Invitée ce jeudi 16 septembre 2021 sur le plateau de Quotidien, Sophie Marceau n’a pas bien évidemment pas échappé aux questions sur Jean-Paul Belmondo. Mais ô surprise, la comédienne a avoué à Yann Barthès que sa mort ne l’a pas rendue « très triste ». Des déclarations qui peuvent surprendre, mais l’actrice n’a pas tardé à s’expliquer :

Pour moi, il reste quelqu’un qui a profité, qui a aimé la vie, a aimé le métier qu’il a fait, a fondé une famille. Je garde de Jean-Paul le souvenir d’une vie épanouie, intéressante. Un sourire. Je me dis qu’il en a bien profité, on l’a tous beaucoup aimé. On regrette les gens qui partent, mais il est toujours là.

Sophie Marceau et son compagnon au bord de la rupture ? La comédienne craque en pleine rue
Sophie Marceau @Abaca

Son émouvant hommage à la Mostra de Venise

Eh oui, Sophie Marceau n’oubliera jamais cet acteur pour qui elle avait tant d’admiration. D’ailleurs, en 2016, elle ne manquait pas de lui rendre hommage à l’occasion de la Mostra de Venise. Elle confiait alors :

Je me rappelle quand tu m’as prise dans tes bras et je me rappelle aussi de Claudia Cardinale, de Sophia Loren, d’Ursula Andress, de Jean Seberg, d’Anna Karina, de Françoise Dorléac, de Catherine Deneuve, d’Annie Girardot, d’Emmanuelle Riva… parce que même en soutane, tu les faisais toutes craquer !

C’est sûr, Jean-Paul Belmondo aura toujours une place dans son coeur !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article : ,