Sophie Davant tacle l’un de ses ex : « Un type capable de faire ça n’a rien à faire avec vous »

Sophie Davant tacle l’un de ses ex : « Un type capable de faire ça n’a rien à faire avec vous »
Après son divorce avec Pierre Sled, Sophie Davant a vécu quelques idylles. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle ne garde pas un bon souvenir de l'une d'entres elles, comme elle l'explique !

Sophie Davant a décidé de se raconter un peu plus dans un livre baptisé Tout ce qui nous lie, qui est attendu en librairie le 19 mai prochain. L’occasion pour l’animatrice de France 2 de se confier sur sa vie amoureuse.

Un rendez-vous galant qui vire au fiasco

Pendant plus de 20 ans, elle a partagé la vie de Pierre Sled avec qui elle a eu deux enfants. Mais le couple a fini par se séparer en 2012. Depuis, Sophie Davant a vécu quelques relations… Elle se confie d’ailleurs dans son livre sur l’une d’entre elles. Un passage dont nos confrères de Gala dévoilent un extrait dans leur dernier numéro, en vente dans les kiosques depuis ce jeudi 13 mai 2021.

Ainsi, l’animatrice revient sur son idylle avec un « brillant professeur de médecine ». Et force est de constater qu’elle n’en garde pas forcément un bon souvenir. Sous le charme de cet homme, elle l’invite à passer le week-end chez elle, dans sa maison au bord de mer. Malheureusement, Sophie Davant va vite déchanter.

Sophie Davant taclée sur son physique : "les critiques gratuites me heurtent"
Sophie Davant @France2

Pourtant, l’animatrice de France 2 n’hésite pas à sortir le grand jeu, comme elle l’explique :

Vous vous levez pour préparer le petit-déjeuner, ayant pris soin, la veille, d’avoir acheté quelques bons produits pour lui faire honneur.

Mais visiblement, son partenaire n’était pas vraiment dans la séduction. En effet, elle continue :

Vous lui proposez un café ou un thé, et vous l’entendez vous répondre « jamais avant ma gymnastique ». Vous assistez donc au spectacle d’un type, soufflant et transpirant, allongé près d’une pauvre fille, plongée dans un grand moment de solitude, ne parvenant même plus à avaler sa bouchée de pain, terrassée par son envie de rire… ou de pleurer !

Next !

Un vrai tue-l’amour ! Eh oui, Sophie Davant poursuit :

Un type capable de faire ça le premier matin du premier jour passé ensemble, qui n’a pas la présence d’esprit de se dire que le moment est trop précieux pour le gâcher et que sa séance de gymnastique pourrait attendre le lendemain n’a rien à faire ni chez vous, ni avec vous !

Autant dire que cette idylle n’a pas fait long feu !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :