Selma Blair avoue avoir été « violée à plusieurs reprises » alors qu’elle était en état d’ébriété

Selma Blair avoue avoir été « violée à plusieurs reprises » alors qu’elle était en état d’ébriété
Le 17 mai prochain, Selma Blair publiera ses mémoires. Dans l'ouvrage, l'actrice aborde notamment son alcoolisme et les viols subis alors qu'elle était en état d'ébriété.

En octobre 2018, Selma Blair révélait sur Instagram être atteinte de sclérose en plaques. Un peu moins de 4 ans plus tard, l’actrice se livre sans fard dans un livre autobiographique intitulé Mean baby qui sortira le 17 mai prochain.

Dans cet ouvrage, la jeune femme révèle avoir consommé de l’alcool très tôt dans l’enfance avant de sombrer dans l’addiction. Dans un état second, la jolie blonde a été violée à plusieurs reprises, incapable de se défendre contre les prédateurs sexuels.

Un témoignage glaçant

Au fil des pages de ses mémoires, Selma Blair se confie sur son rapport à l’alcool. L’actrice avoue avoir commencé à consommer à l’âge de 7 ans. Grisée, la quadragénaire reconnaît que sa première ivresse « fut comme une révélation ». Alors qu’elle trouvait du réconfort dans la boisson, l’Américaine reconnaît qu’elle n’aurait « pas pu survivre à l’enfance sans l’alcoolisme ».

Lors d’un voyage universitaire, la jeune femme se souvient avoir été « violée plusieurs fois » parce qu’elle était « trop saoule » pour demander à ses agresseurs d’arrêter. La tête d’affiche de Sexe Intentions n’avait jamais parlé de cet événement à quelqu’un d’autre qu’à son thérapeute. La « honte » l’avait peu à peu éloignée de cette « agression si centrale » dans sa vie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Selma Blair (@selmablair)

Briser le silence pour aider les autres

Sobre depuis 2016, Selma Blair reconnaît qu’elle a écrit cette autobiographie pour son fils Arthur (10 ans). Désormais « suffisamment en sécurité » pour pouvoir se libérer de la honte, l’actrice souhaite également pouvoir tendre la main aux personnes qui connaissent l’enfer de l’alcoolisme.

Son témoignage s’adresse à ceux qui « essayent de trouver le trou le plus profond dans lequel ramper jusqu’à ce que la douleur passe ». Libérée d’un poids et réconciliée avec son passé, la jolie blonde avance sereinement vers des jours plus apaisés.

Selma Blair publie Mean Baby, son autobiographie @Instagram

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :