R. Kelly reconnu coupable de crimes sexuels : Il promet de balancer d’autres célébrités

R. Kelly reconnu coupable de crimes sexuels : Il promet de balancer d’autres célébrités
Reconnu coupable de crimes sexuels le 27 septembre dernier, R. Kelly serait prêt à balancer les noms d'autres célébrités impliquées dans des affaires de pédophilie, dont un rappeur et un chanteur très connu.

La carrière de R. Kelly semble bel et bien terminée. Après plus d’un mois de procès, le chanteur a été reconnu coupable d’une série de crimes sexuels par un tribunal de New York. La star déchue du R&B aurait été à la tête d’un réseau d’exploitation sexuelle de jeunes femmes mineures.

C’est le documentaire Surviving R. Kelly, diffusé en 2019 et dans lequel plusieurs victimes présumées ont témoigné des penchants pédophiles de l’homme de 54 ans, qui a relancé les enquêtes sur celui qui traîne une funeste réputation d’amateurs de jeunes filles.

R. Kelly
R. Kelly @ Antonio Perez, AFP

Emprisonné depuis l’été 2019, R. Kelly est retourné en prison et ne connaîtra sa peine qu’en mai 2022. En attendant, ses avocats ont déclaré qu’il avait l’intention de faire appel de la décision du juge. Et la star serait prête à en entraîner d’autres dans sa chute.

D’autres chanteurs impliqués ?

R. Kelly, qui risque entre dix ans de prison et la perpétuité, aurait annoncé à ses avocats qu’il allait balancer les noms d’autres stars qu’il accuse de pédophilie. Parmi ces dernières, « un rappeur et un grand chanteur », comme le rapportent les médias américains :

R. Kelly et son équipe travaillent avec le gouvernement fédéral pour réduire sa peine de prison. Il fournira des preuves contre d’autres célébrités pédophiles, et il séduiront sa peine.

Ont-ils relaté dans leurs colonnes.

D’autant plus que le prévenu n’en a pas fini avec la justice. Il attend les décisions des tribunaux de l’Illinois et du Minnesota, également engagés dans cette affaire.

Bien qu’il ait toujours plaidé non-coupable, cette défense peut être considérée comme un aveu tacite des faits qui lui sont reprochés.

Fin de carrière pour R. Kelly

Il y a quelques jours, les chaînes YouTube de R. Kelly ont été supprimées de la plateforme. Nicole Alston, la directrice du service juridique du célèbre site d’hébergement de vidéos, a expliqué dans une note de service :

Les actes odieux commis par R. Kelly justifient des sanctions qui vont au-delà des mesures habituellement appliquées, en raison d’un risque de préjudice généralisé. En résumé, nous prenons cette mesure pour protéger nos utilisateurs, comme le font le autres plateformes. R. Kelly ne sera plus en mesure d’utiliser, de posséder ou de créer des chaînes YouTube.

Bien avant qu’il soit reconnu coupable, l’intégralité de la discographie de l’interprète d’I Believe I Can Fly avait déjà été supprimée des plateformes de streaming musical.

R. Kelly
R. Kelly @ Instagram

Neuf femmes et deux hommes ont porté plainte contre R. Kelly, pour viols, séquestration ou agressions sexuelles alors qu’ils étaient mineurs.

À votre avis, l’ancien roi du R&B réussira-t-il à négocier sa liberté ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :