Placements de produits : Nabilla condamnée à une grosse amende

Placements de produits : Nabilla condamnée à une grosse amende
Habituée des placements de produits, Nabilla vient d'être condamnée à une grosse amende suite à cause de l'une de ses publications sur Snapchat. On vous explique tout...

Avec plus de 6 millions d’abonnés sur Instagram, Nabilla Benattia est l’une des influenceuses françaises les plus suivies sur les réseaux sociaux. Autant dire que les marques s’arrachent les services de la jeune femme, qui est une habituée des placements de produits. Malheureusement, la femme de Thomas Vergara vient d’être condamnée à une grosse amende.

Nabilla condamnée pour « pour pratiques commerciales trompeuses sur les réseaux sociaux »

En effet, le ministère de l’Economie a indiqué que la jeune maman avait écopé d’une amende dont le montant a été fixé à 20.000 euros, pour pratiques commerciales trompeuses sur les réseaux sociaux. En cause, un placement de produit qu’elle a effectué le 18 janvier 2018 sur Snapchat. Elle vantait alors les mérites d’un site qui proposait une formation dans la vente et l’achat de bitcoins.

Nos confrères de BFMTV rapportent la conclusion du Service national des enquêtes de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui a révélé :

L’influenceuse, suivie par plusieurs millions de personnes sur les réseaux sociaux, a omis de mentionner qu’elle était rémunérée par les sociétés exploitant ce site pour en faire la promotion. Or, le défaut d’indication du caractère publicitaire de sa publication (par un logo ou une mention orale ou écrite par exemple) constitue une pratique commerciale trompeuse à l’encontre de ses abonnés qui peuvent croire à tort que la promotion de l’influenceuse résulte d’une expérience personnelle positive désintéressée.

Résultat : Nabilla a été condamnée à payer une amende de 20 000 euros. Une somme que la starlette a accepté de payer.

Une somme trop faible ?

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la nouvelle est déjà très commentée sur les réseaux sociaux. Eh oui, nombreux sont ceux à estimer que le montant de l’amende… est trop faible !

Preuve en est avec ces quelques commentaires postés sur Twitter :

Pas assez. Continuez sur le drop shipping, sans parler des impôts !

C’est un pourboire pour elle ça les gars.

20 000 euros, ce n’est même pas le prix d’un seul partenariat.

Et vous, que pensez-vous de cette sanction ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :