Philippe Etchebest : Le chef se positionne en faveur de « mesures très strictes » pour pouvoir rouvrir les restaurants

Philippe Etchebest : Le chef se positionne en faveur de « mesures très strictes » pour pouvoir rouvrir les restaurants
Le chef médiatique Philippe Etchebest qui s’est posé en porte-parole de sa profession, la restauration, a plaidé pour que des mesures très strictes soient mises en place afin, à terme, de pouvoir rouvrir les restaurants.

C’est un secteur en grande souffrance et ce, depuis le début de la pandémie. La restauration et ses acteurs n’en peuvent plus de devoir rester fermés et de se contenter de proposer un service à emporter. Ces chefs d’entreprise souvent seulement à l’équilibre sont en ce moment désespérés. Et depuis le début de la crise, une voix s’est fait entendre pour les défendre. Il s’agit du très médiatique Philippe Etchebest.

Ce dernier tonne de média en média son mécontentement face aux mesures prises par le gouvernement. Il s’est d’ailleurs entretenu avec Emmanuel Macron au nom de sa profession.

Philippe Etchebest pas surpris du décalage de la date de réouverture des restaurants

Et alors qu’on annonce désormais, selon les informations du Point, qu’une date de réouverture des restaurants n’est pas envisagée avant le 6 avril, le chef plaide pour des « mesures très strictes ».

Sur RMC le 21 janvier, il a ainsi détaillé son sentiment. Le fait que la réouverture des restaurants soit encore une fois repoussée n’est ainsi pas une surprise pour lui. Cela fait en effet quelque temps que Philippe Etchebest déplore les « demi-mesures » qui sont prises et il a poussé encore davantage cette argumentation.

Le chef serait même pour un nouveau confinement

Il a appelé à la mise en place d’ « un plan d’action ». La journaliste Apolline de Malherbe, présente sur le plateau, a alors repris la parole pour expliquer les propos du chef :

En fait, pendant longtemps vous avez demandé une date, pour avoir un horizon. Maintenant, ce que vous voulez, c’est que, s’il y a une date, c’est parce que pendant trois semaines, par exemple, on reconfine très sérieusement. Comme ça, on sait que les cas baissent, et que vous pourrez rouvrir.

Philippe Etchebest @M6
Philippe Etchebest @M6

Ce à quoi Philippe Etchebest a répondu franchement : « Exactement ». Il a ensuite plaidé pour des « mesures impopulaires mais efficaces » en assurant que cette efficacité serait mise au crédit du gouvernement par la suite même si le premier mouvement était un mouvement de protestation.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :