Quand Jair Bolsonaro confond un homme nain avec un enfant

Quand Jair Bolsonaro confond un homme nain avec un enfant
Séquence très gênante pour Jair Bolsonaro à l'occasion d'une apparition publique. Il s'est rendu compte (trop tard), qu'il avait un homme nain sur les épaules. Les images font le tour du monde.

Jair Bolsonaro fait encore parler de lui. Le président brésilien, qui enchaîne les séquences gênantes ces derniers mois, vient encore une fois de faire la Une des médias internationaux. Mais ce n’est pas vraiment pour le genre d’informations qu’il espérait sans doute.

Jair Bolsonaro pensait avoir affaire à un enfant

C’est une séquence de quelques secondes qui fait le buzz. Les images ont été filmées après une visite de l’usine thermoélectrique, à Aracaju, une ville de la côte brésilienne. A l’occasion d’un bain de foule, Jair Bolsonaro prend ce qu’il pense alors être un enfant sur les épaules. Un geste notamment destiné à démontrer sa proximité avec le peuple, qui est la marque de fabrique du leader populiste.

Le problème ? Il s’agit en fait d’un homme nain vêtu d’un blazer. Celui-ci semble particulièrement content puisqu’il arbore un large sourire et fait un geste à la foule. Le président se rend compte de sa méprise quand une femme lui demande s’il s’agit d’un enfant, explique RTL. Le chef de l’Etat dépose alors l’homme au sol et s’en va. La séquence a provoqué des rires chez de nombreux Brésiliens.

Au-delà de cette incroyable boulette, c’est le manque de respect des gestes barrières qui fait aussi réagir. En effet, Jair Bolsonaro ne porte pas de masque et ne respecte pas les mesures de distanciation sociale. Tout sauf un détail quand on se souvient qu’il a été testé positif au Covid-19 au mois de juillet.

Ces derniers mois, il s’est opposé de façon régulière aux mesures sanitaires destinées à freiner la propagation de l’épidémie. Il a en effet estimé que les conséquences seraient terribles pour l’économie du pays et que la maladie est une simple « grippette ».

Jair Bolsonaro a par ailleurs affirmé avoir été guéri en utilisant la chloroquine, le traitement cher au professeur Didier Raoult. Un remède dont l’efficacité n’a jamais été prouvée. Surtout, plusieurs études démontrent désormais que le médicament pourrait, au contraire, augmenter les risques.

Jair Bolsonaro, roi des boulettes ?

Au cours des derniers mois, Jair Bolsonaro a déjà fait à plusieurs reprises le buzz pour des séquences complètement ubuesques. Il avait ainsi insulté Brigitte Macron sur les réseaux sociaux en s’attaquant à sa différence d’âge avec Emmanuel Macron.

Puis, une vidéo a été diffusée dans laquelle on pouvait l’entendre se plaindre de ne pas obtenir d’informations de la police fédérale… et ce, alors que le président et plusieurs de ses ministres font l’objet d’enquêtes. Son ancien ministre de la Justice, Sergio Moro, a présenté sa démission après avoir l’avoir accusé d’ingérence.

Quelques semaines plus tôt, en plein milieu de la crise sanitaire, a par exemple été filmé en train de faire du barbecue et du jet-ski au mois de mai dernier, alors qu’il ne prenait pas au sérieux la pandémie de coronavirus. Pas moins de 1.300 personnes étaient en effet présentes à son événement alors que, selon les données de l’université Johns-Hopkins, le Brésil fait partie des pays les plus touchés au monde. A l’heure actuelle, le coronavirus a tué au moins 113 358 personnes dans le pays alors que plus de 3,5 millions de cas ont été diagnostiqués.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :