Patrick Balkany sorti de prison : Isabelle Balkany réagit

Patrick Balkany sorti de prison : Isabelle Balkany réagit
Patrick Balkany a été remis en liberté après « une alarmante expertise médicale ». Isabelle Balkany, son épouse, n'a pas tardé à sortir de son silence.

Patrick Balkany a quitté la prison de la Santé ce mercredi 12 février 2020. En effet, alors que se termine son procès pour fraude et blanchiment, la cour d’appel de Paris a accepté la nouvelle demande de libération de l’édile des Républicains.

Un état de santé très dégradé

Patrick Balkany était incarcéré depuis le 13 septembre dernier, après sa condamnation en première instance à cinq ans de prison pour blanchiment aggravé. Or, une expertise médicale, réalisée le 5 février, a constaté :

une dégradation manifeste de l’état général de l’élu, qui présente un état dépressif marqué. Pas compatible avec une détention ordinaire.

Ainsi, la cour d’appel a remis en liberté le maire de Levallois. Si elle n’a pas exigé de caution, elle lui impose un contrôle judiciaire léger. Comme le souligne Voici, l’ancien maire de Levallois-Perret devra se présenter à la gendarmerie près de son domicile, le moulin de Giverny dans l’Eure, deux fois par mois.

Selon sa famille, Patrick Balkany a perdu « près de 30 kg en cinq mois ».

Il est maigre comme un clou, il n’arrive pas à tenir debout. Il n’a pas été alimenté pendant plus d’un mois, hormis par perfusion. Et, il va devoir suivre un traitement, mais aussi peut-être une intervention chirurgicale.

A expliqué Isabelle Balkany à LCI, ajoutant :

Nous ne nous sommes pas dit grand-chose. Patrick n’est pas bien du tout. Il a une voix qui ne me plaît pas. Je pense qu’il est très fatigué. Il m’a simplement dit qu’il était en train de faire son balluchon. Je vais le ramener vite à la maison et le border.

Cependant, toujours soupçonnés d’avoir dissimulé 13 millions d’euros d’avoirs au trésor public entre 2007 et 2014, le couple Balkany n’en a pas terminé avec la justice. En effet, la cour d’appel rendra ses décisions le 4 mars dans le volet fraude fiscale. Puis, le 22 avril dans le volet blanchiment.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :