Patrick Balkany prend la parole après sa libération : « La prison, c’est très dur »

Patrick Balkany prend la parole après sa libération : « La prison, c’est très dur »
Après avoir été renvoyé derrière les barreaux pour avoir violé les mesures de sa libération conditionnelle, Patrick Balkany vient de recouvrer la liberté et a évoqué son séjour de six mois en prison.

Patrick Balkany a passé ces derniers mois à l’ombre. En effet, l’ancien maire de Levallois-Perret et son épouse, Isabelle Balkany, étaient dans le viseur de la justice depuis 2013. Le couple était soupçonné de blanchiment de fraudes fiscales et de corruption. Ce qui lui aurait permis de faire l’acquisition de biens immobiliers luxueux à des prix très avantageux.

Après leur mise en examen et une enquête qui aura duré quatre ans, le procès de Patrick et Isabelle Balkany s’est ouvert en mai 2019. Le 4 mars 2020, Patrick Balkany est condamné à quatre ans de prison, dont un avec sursis, tandis que son épouse a écopé de trois ans de prison ferme, assortis pour tous deux de dix ans d’inéligibilité.

Patrick-et-Isabelle-Balkany
Patrick et Isabelle Balkany © REUTERS/Charles Platiau

Un condamné privilégié ?

Patrick Balkany a été incarcéré à la prison de la Santé en septembre 2019, quelques mois avant d’avoir à affronter ses juges. Il est libéré en février 2020, pour « des raisons de santé ». Aussi, début 2021, après être repassé par la case prison, l’homme politique de 73 ans a été placé sous bracelet électronique, pour une durée de neuf mois.

C’est donc dans son manoir de Giverny, en Normandie, que le couple Balkany s’est réfugié. Cependant, l’immensité du domaine et la tranquillité des lieux a parfois oublié à Patrick Balkany qu’il avait des obligations à respecter. Aussi, en février dernier, il a été reconduit derrière les barreaux de la prison de Fleury-Mérogis pour avoir un peu trop fait sonner son bracelet.

Mais bonne nouvelle pour le cofondateur du Rassemblement pour la République (RPR). La justice a fait preuve de clémence et vient de lui accorder une nouvelle libération conditionnelle.

Patrick Balkany prend la parole

En effet, la cour d’appel de Paris a rendu son verdict ce jeudi 4 août 2022 et a ordonné la libération de Patrick Balkany. Une décision « irréprochable en droit », dont se sont réjouis les avocats du condamné :

Rien ne justifie le maintien en détention d’un homme de 73 ans qui a déjà purgé les eux tiers de sa peine.

Ont déclaré Mes Romain Dieudonné et Robin Binsard à l’AFP.

Patrick Balkany a recouvré la liberté ce vendredi 5 août 2022. De retour dans son domicile de Giverny, il a été assailli par les journalistes qui faisaient le pied de grue devant sa demeure. Apparu amaigri et avec les cheveux longs, Patrick Balkany a bien voulu adresser quelques mots face aux caméras de BFMTV :

Je suis fatigué. Soulagé de pouvoir me reposer, me soigner er prendre soin de mon épouse. Je vous assure que de passer six mois dans une cellule, ce n’est pas facile. La prison, c’est très dur.

D’ici les prochains jours, le politicien, dont la fin de la peine était fixée au 21 avril 2023, a l’intention de profiter des plaisirs simples de la vie. Comme se promener avec ses chiens, prendre et l’air et surtout, se soigner.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :