Municipales : Manuel Valls (encore) moqué sur la toile

Municipales : Manuel Valls (encore) moqué sur la toile
Alors que le second tour des élections municipales s'est déroulé ce dimanche 28 juin 2020, Manuel Valls a tenu à féliciter l'un des grands gagnants de la soirée... mais il est très vite devenu la cible de moqueries de la part des internautes !

Dimanche 28 juin 2020, les Français étaient une nouvelle fois appelés aux urnes. Repoussé à cause de la crise liée au coronavirus, le second tour des élections municipales 2020 a finalement eu lieu. Des élections marquées notamment par la victoire d’Anne Hidalgo à Paris, de Martine Aubry à Lille ou encore d’Edouard Philippe au Havre.

Le Premier ministre, toujours aussi populaire, s’est imposé avec 58,83% des voix en sa faveur. Une large victoire saluée notamment… par Manuel Valls ! En effet, l’ancien candidat à la mairie de Barcelone n’a pas manqué d’adresser, sur Twitter, un message de félicitations à son successeur.

Un message qui ne passe pas !

Malheureusement pour lui, il a été la cible de railleries sur le célèbre réseau social au logo bleu. Et pour cause : beaucoup y ont vu un nouvel appel du pied de la part de l’homme politique. En effet, il se murmure que Manuel Valls, qui réside désormais en Espagne, ne serait pas contre l’idée d’un éventuel retour en politique en France.

Des rumeurs sur lesquelles il s’est déjà exprimé. Mais force est de constater que l’ancien Premier ministre est resté vague quant à ses intentions. En effet, le 22 mai dernier, il confiait sur les ondes de RTL :

D’abord, il faut réussir cette sortie du confinement. (…) Le casting, c’est après.

Et d’ajouter :

Il faudra un gouvernement particulièrement solide pour faire face à la tempête économique, politique et sociale qui s’annonce. Mais c’est au chef de l’État d’annoncer les grandes priorités.

Si Manuel Valls préfère ne pas évoquer ses ambitions politiques, les internautes, eux, sont persuadés qu’il souhaite se rapprocher du gouvernement… Et ils ne sont pas très tendres avec lui !

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :