Marlène Schiappa : Elle crée son compte TikTok et c’est embarrassant…

Marlène Schiappa : Elle crée son compte TikTok et c’est embarrassant…
Voir le diaporama
1 Photos
marlene-schiapa-cree-son-compte-tiktok-et-recoit-une-pluie-de-critiques
Marlène Schiappa : Elle crée son compte TikTok et c’est embarrassant…
marlene-schiapa-cree-son-compte-tiktok-et-recoit-une-pluie-de-critiques

Marlène Schiappa, Cédric Bruguière @ Paris Match

L'arrivée de Marlène Schiappa sur le célèbre réseau social TikTok n'est pas passée inaperçue. En effet, elle a valu une pluie de critiques à la ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, qui n'a pas été épargnée par les internautes.

C’est avec une grande stupéfaction que les internautes ont pu découvrir ce mercredi 25 novembre la première vidéo de Marlène Schiappa sur le célèbre réseau social TikTok. Bien que la ministre soit déjà présente et très active sur Facebook et Twitter, personne ne s’attendait à la retrouver sur ce réseau très prisé des adolescents.

Mais il semblerait que désormais, les plus âgés ainsi que d’autres qui semblaient d’abord plutôt réticents à se créer un compte commencent eux aussi à apprécier cette nouvelle plateforme, qui permet de publier, visionner, filmer ou monter des clips et de les partager à ses abonnés.

Si la plupart des stars possède un compte, de nombreux anonymes sont eux aussi devenus mondialement connus grâce à leurs vidéos virales et sont à présent millionnaires. Cependant, le fait de retrouver soudainement Marlène Schiappa sur cette application a eu de quoi dérouter de nombreux Français.

Une arrivée inattendue de Marlène Schiappa

C’est apparemment dans son bureau et vêtue d’une robe rouge que la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté s’est présentée sur TikTok d’une manière qu’elle a voulu originale :

Salut, jeune entrepreneur. Je m’appelle Marlène Schiappa et j’arrive sur TikTok.

Elle a accompagné sa première vidéo, filmée avec un appareil à la qualité d’image plutôt approximative, du hashtag #LaQuestionEstViteRépondue. Un trait d’humour relatif au buzz de Jean-Pierre Franguin, qui faisait la promotion de suspectes formations de trader en ligne et s’est fait connaître grâce à sa syntaxe bien à lui.

Mais si la femme de Cédric Bruguière pensait faire preuve d’humour et de modernité en s’inscrivant sur l’application, les internautes ont quant à eux jugé la référence déjà dépassée et se sont volontiers moqués de l’initiative de la femme politique.

Marlène Schiappa, Cédric Bruguière
Marlène Schiappa, Cédric Bruguière @ Paris Match

Les internautes « gênés »

Relayée sur Twitter, la vidéo a suscité nombre de réactions d’anonymes mais également de personnalités publiques. L’animateur Christophe Beaugrand a sobrement réagi, car visiblement à court de mots :

Je n’étais pas prêt.

Consternée, l’illustratrice Sandrine Deloffre n’y est, quant à elle, pas allée de main morte, ne manquant pas de qualificatifs :

Comme mot, je propose « gênant » et « embarrassant », même si c’est des synonymes. J’avais aussi « désagréable ».

Des mots qui ont inspiré un autre twittos, qui lui a répondu et surenchéri :

Je relance d’un « pathétique ».

L’un d’entre eux a raillé :

On attend les danses de Fortnite avec impatience.

Avant de se demander plus sérieusement jusqu’où iront les membres du gouvernement pour assurer leur communication.

Voilà un accueil plutôt mitigé auquel ne s’attendait certainement pas Marlène Schiappa. Pas de quoi toutefois l’empêcher de surprendre à nouveau avec de futures publications. La féministe engagée est déjà suivie par plus de 1600 abonnés.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :