Remaniement : Pourquoi Marlène Schiappa est taclée sur la Toile

Remaniement : Pourquoi Marlène Schiappa est taclée sur la Toile
Nombreux sont les internautes à avoir critiqué Marlène Schiappa qui va désormais officier auprès de Gérald Darmanin, visé par une plainte pour viol.

Marlène Schiappa a su marquer la Présidence d’Emmanuel Macron en tant que secrétaire d’État Chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations. La femme politique a connu de nombreuses sorties médiatiques et a très peu été décriée depuis qu’elle est entrée en fonction en mai 2017.

La femme politique a ainsi pu se trouver une place de choix dans le remaniement du gouvernement. Celle qui a cédé sa place à Elisabeth Moreno est alors devenue Ministre déléguée chargée de la citoyenneté.

Mais cette dernière est désormais critiquée sur la Toile.

Gérald Darmanin : Une plainte pour viol déposée

Gérald Darmanin a pu bénéficier d’une belle promotion grâce au remaniement du gouvernement. En effet, le Maire de Tourcoing est devenu Ministre de L’Intérieur, succédant ainsi à Christophe Castaner. Cependant, il fait déjà polémique et pour cause. En effet, il est visé par une plainte pour viol. Sophie Patterson-Spatz l’accuse d’avoir abusé d’elle en 2009.

Elle avait porté plainte en 2017 mais n’avait pas donné suite aux enquêteurs. L’affaire a été rouverte le 22 janvier car la victime présumée était enfin prête à parler. Durant une audition libre, l’homme politique avait confirmé avoir eu une relation sexuelle avec la plaignante mais il affirmait alors que celle-ci était consentie.

Si l’enquête avait alors été classée sans suite, Sophie Patterson-Spatz a de nouveau porté plainte en mars avant que l’affaire ne se termine sur une ordonnance de non-lieu. De son côté Gérald Darmanin avait porté plainte pour dénonciation calomnieuse en juillet 2017.

Rebondissement en 2019, nos confrères de France Info rappellent que la Cour de cassation a demandé de réexaminer la validité du non-lieu. Cela a débouché sur la reprise des investigations le 9 juin dernier.

Marlène Schiappa et Gérald Darmanin : L’image qui ne passe pas

Si Gérald Darmanin a le droit à la présomption d’innocence, nombreux sont ceux qui, sur la Toile, critiquent sa promotion. Plusieurs s’en prennent à Marlène Schiappa. Celle qui a toujours défendu avec ferveur les droits des femmes travaillera alors avec Gérald Darmanin.

Plusieurs internautes n’ont pas hésité à la tacler.

Comprenez-vous les internautes ?

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :